anipassion.com

“Un cauchemar appelé viol d'enfants”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

“Un cauchemar appelé viol d'enfants”

Message  laic-aokas le Mar 16 Aoû - 13:01

“Un cauchemar appelé viol d'enfants”
LA GENDARMERIE PRESENTE UNE ETUDE SUR LES AGRESSIONS SEXUELLES
Ali Farès
Liberté : 01 - 04 - 2008


La maltraitance et l'agression sexuelle contre les mineurs sont considérées par la juridiction comme un crime puni par la loi, conformément aux articles 49, 50 et 51 du code pénal ainsi que l'article 444 du code de procédure pénale. Etant donné qu'il s'agit d'atteinte à l'intégrité physique et morale de l'enfant ou de l'adolescent mineur, la loi prévoit la peine maximale contre le criminel. La juridiction algérienne en fait référence dans divers codes, comme le code du travail et le code de la famille parallèlement à l'ordonnance 75-64 du 26/09/1975 relative à l'actualisation des établissements chargés de la protection de l'enfance et de l'adolescence.
Impliquée de près dans la lutte contre le fléau des agressions sexuelles sur les mineurs de moins de 18 ans, la Gendarmerie nationale ne cesse, lors de rencontres, séminaires ou autres occasions, de tirer la sonnette d'alarme sur la question. Et c'est dans ce cadre que le sous-lieutenant Sihem Abrous, de la cellule de communication du commandement de la gendarmerie, a consacré une étude intitulée “Un cauchemar appelé viol d'enfants”. L'auteur rappelle à toutes fins utiles l'arsenal juridique constitué de textes et lois traitant et protégeant la catégorie d'enfants exposés aux agressions sexuelles et à la maltraitance. Les articles 334, 335, 336, 337 et 338 du code pénal prévoient respectivement 5 à 10 ans d'emprisonnement pour attentat à la pudeur contre mineur, de 5 à 10 ans contre ascendant reconnu coupable d'attentat à la pudeur contre mineur et de 2 mois à 2 ans assortis d'une amende de 500 à 2 000 DA pour acte contre nature sur une personne de même sexe. L'article 342 du même code prévoit 5 à 10 ans assortis d'une amende de 500 à 2 500 DA contre toute personne reconnue coupable d'incitation de mineur(e) à la débauche. En 2007, l'étude relève que 716 mineurs ont fait l'objet d'agressions sexuelles, dont 12 cas d'inceste, 137 viols et 104 incitations à la débauche. Une légère régression par rapport à 2006 avec un total de 752 victimes, dont 134 viols, 135 incitations à la débauche et 6 cas d'inceste. Pour les deux années de référence, les services de la gendarmerie ont arrêté respectivement
1 524 personnes impliquées dans 1 295 affaires et 1 725 personnes mises en cause dans 1 341 affaires. Concernant les trois premiers mois de l'année en cours, les mêmes services ont enregistré 249 cas d'enfants victimes d'agressions sexuelles, dont 96 de sexe masculin et 153 de sexe féminin. 377 personnes sont impliquées, dont 340 hommes et 37 femmes. Le seul moyen pour atténuer et, pourquoi pas, mettre un terme à ce fléau est la sensibilisation à tous les niveaux, à commencer par la cellule familiale, l'école, la mosquée, les médias etc., conclut l'étude. Le tabou doit être rompu.

Ali Farès
avatar
laic-aokas

Nombre de messages : 13106
Date d'inscription : 03/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: “Un cauchemar appelé viol d'enfants”

Message  azemour le Mar 16 Aoû - 13:21

un grand travail de sensibilisation de la société sur ce phénoméne attend nos imams .
avatar
azemour
Général
Général

Nombre de messages : 10402
Age : 42
Localisation : Afrique
Date d'inscription : 30/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.aokas-aitsmail.forumactif.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: “Un cauchemar appelé viol d'enfants”

Message  Mohouch le Lun 12 Sep - 16:33

Viol d’un ado dans une mosquée : la pédophilie ne cesse de prendre de l’ampleur dans les écoles coraniques et autres lieux de cultes

08 Juil 2016Christine TasinIslam, Textes fondamentaux sur l'Islam

Viol d’un ado dans une mosquée : la pédophilie ne cesse de prendre de l’ampleur dans les écoles coraniques et autres lieux de cultes
Tweet

C’est peu de dire que, sur les sites anti-islam nous avons alerté sur les problèmes sexuels et les risques de viol générés par l’islam…

Parce que le sexe est au cœur de l’islam. La récompense du martyr n’est-elle pas d’ordre sexuel, et d’une sexualité violente, puisqu’elle s’agit de déflorer des dizaines de vierges ?

Quelle comparaison avec le paradis promis par les mythologies ou religions occidentales, paradis, Champs Elysées…  c’est toujours l’endroit où l’on goûte le repos, l’harmonie, la douceur de vivre en bonne compagnie, l’absence de souffrance, de froid, de faim… bref, le retour au Jardin d’Éden.

Le sexe est omniprésent en islam. Après la mort comme pendant la vie. Polygamie, esclaves sexuelles… le beau modèle Mahomet est une source d’excitation permanente et les « savants » de l’islam d’expliquer à qui mieux mieux comment sodomiser un bébé ou consommer un mariage avec une gamine de 9 ans, comme Aïcha, déflorée à cet âge par son mari Mahomet.

http://resistancerepublicaine.eu/2015/12/02/lislam-encourage-la-pedophilie-meme-avec-des-nourrissons/

Comment voulez-vous que l’islam ignore les viols et la pédophilie ? Il paraît même que les pays musulmans sont très très bien placés dans les statistiques de recherche du mot sexe sur google…  Et on ne parlera pas une nouvelle fois de Cologne…

Quant aux versets et hadith-s parlant de sexe, ils sont légion. Il suffit de lire le coran.

http://resistancerepublicaine.eu/2016/05/14/mahomet-na-pas-legue-aux-musulmans-un-code-moral-le-viol-comme-pratique-normale-de-lislam/

http://resistancerepublicaine.eu/2016/02/23/cest-lislam-et-rien-dautre-qui-est-la-cause-des-violences-de-cologne/

http://resistancerepublicaine.eu/2016/01/28/en-islam-les-femmes-esclaves-vivent-demi-nues-couvertes-du-nombril-au-genou/

http://resistancerepublicaine.eu/2015/06/06/le-coran-autorise-la-prostitution/

http://resistancerepublicaine.eu/2014/10/02/juges-de-belfort-la-pedophilie-ce-nest-pas-une-saloperie-par-philippe-jallade/

La pédophilie ne cesse de prendre de l’ampleur dans les écoles coraniques et autres lieux de cultes
ALGERIE (Tamurt) – Dans ce mois « béni » de ramadhan, les abus sexuels sont au menu du jeûne auquel s’adonnent des fidèles. En effet, un enfant de 14 ans est agressé sexuellement par un fidèle au cours de cette semaine dans la mosquée «Ossama Ben Zaid» du quartier de La Concorde de Bir Mourad Rais  à Alger.

La victime s’est livrée à ses parents après que le « pédophile » ait abusé de lui après la prière d’El Asser. Loin des regards indiscrets, le violeur qui n’est autre qu’un fidèle de ladite mosquée a profité de l’absence des prieurs pour abuser du pauvre enfant. Une plainte a été déposée par les parents de la victime auprès des services de sécurité locale.

La pédophilie ne cesse de prendre de l’ampleur dans les écoles coraniques et autres lieux de cultes.  Ces derniers mois, plusieurs scandales de mœurs ont éclaté dans ces écoles pieuses où l’on est censé apprendre aux enfants la spiritualité et les principes sacrés de l’Islam. De telles barbaries sont souvent occultées et par les parents et par les premières instances algériennes chargées du culte musulman. Les agressions sexuelles sont monnaie courante dans les lieux dits « saints » où les gardiens de la morale se réjouissent à l’abri des regards de pauvres enfants innocents.

http://www.europe-israel.org/2016/07/un-enfant-de-14-ans-viole-par-un-fidele-dans-une-mosquee-a–alger/
avatar
Mohouch

Nombre de messages : 299
Age : 38
Date d'inscription : 29/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: “Un cauchemar appelé viol d'enfants”

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum