Message pour Jugurtha ait Ahmed

Aller en bas

Message pour Jugurtha ait Ahmed

Message  AKLI AMNAY le Mar 29 Déc - 21:09

https://www.facebook.com/lounes.amazigh.733/videos/1727020304201051/?autoplay_reason=gatekeeper&video_container_type=0&app_id=2392950137

Message pour Jugurtha ait Ahmed

Partagez si vous avez aimé

Message pour Jugurtha ait Ahmed

Le pouvoir Algérien qui a exilée ton père et a fait de la Kabylie un terrain de délinquance totale et de la déchéance,et qui a fait des centaines de victimes sans jamais se repentir ,dont des membres de ma propre famille le pleure ,avec des larmes de crocodiles.

Les vassaux de ce même pouvoir m’ont informé que tu as empêché Ferhat d’exprimer sa compassion envers ton père .

Si cela s’avère vrai !!!

Saches deux choses :

-Ferhat est la première personne qui a chanté pour les droits de ton père ,au moment ou tous ces guignols se terraient ,ou l’opprimaient .

-en tout état de cause , les choses évoluent et la Kabylie aussi !!!

De quel bord de l’histoire êtes vous

AKLI AMNAY

Nombre de messages : 611
Age : 25
Localisation : Nngger
Date d'inscription : 22/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La famille d’Aït Ahmed a chaleureusement accueilli Ferhat Mehenni et les militants du MAK

Message  AKLI AMNAY le Mar 29 Déc - 21:11

LAUSANNE (Tamurt)– Contrairement à ce qu’a été rapporté par le journal de Khaled Nezzar, le fils d’Aït Ahmed n’a à aucun moment évité le président du GPK ni les militant du MAK. Au contraire, la famille d’Aït Ahmed a réservé un accueil des plus chaleureux à l’ensemble des personnes qui se sont déplacées aujourd’hui à Lausanne, en suisse, pour rendre un dernier hommage à Hocine Aït Ahmed, avant le rapatriement sa dépouille à Alger puis en Kabylie.


« A aucun moment notre président n’a été empêché ou évité par les membres de la famille d’Aït Ahmed. On était avec lui ce matin à Lausanne, moi Ahcen Ameur, Sadek Hadj Ali et Dani Saïdani, et on était surpris d’apprendre via le net que des personnes, à la solde du pouvoir, en Algérie, jalouses de la présence du MAK et du GPK à Lausanne veulent nuir à la Kabylie. Le fils d’Aït Ahmed, Jugurtha, n’a pas souhaité de discours politiques aujour’dhui et il l’a fait savoir à toutes les personnes présente. C’est tout. Sinon, en tant que délégation du GPK, on a été reçu chaleureusement et on remercie la famille de Hocine Aït Ahmed. D’ailleurs, on a remis, aux mains des membres de la famille d’Aït Ahmed, une lettre en hommage au combat de Lhocine Ait Ahmed redigée par Lyazid Abid au nom du GPK à laquelle se joint l’AKS, association des Kabyles de Suisse et DKF, Association pour l’amitié entre l’Allemagne et la Kabylie », témoigne Ahcen Ameur, militant actif au sein du MAK qui était avec Ferhat Mehenni ce matin à Lausanne.

Pour le journal de Nezzar qui veut créer une zizanie, tout le monde sait que c’est ce Nezzar là qui est l’ennemi juré d’Aït Ahmed en personne. « Un océan de sang me sépare de moi », lui a lancé à la figure, Aït Ahmed devant un juge à Paris en 2003. Une phrase qui restera dans l’histoire. Pour l’amitié entre Ferhat Mehenni et Aït Ahmed, elle remonte aux années 1970. Les deux hommes sont toujours restés en contact. Même au moment de la création du RCD, Hocine Aït Ahmed contactait presque au quotidien Ferhat pour avoir des nouvelles d’Algérie, ce qui explique la confiance de Dha El Hocine à Ferhat.

Le contenu de la lettre de Lyazid Abid à la famille de Lhocine sera publiée dans un prochain article.

Lounès B pour Tamurt

AKLI AMNAY

Nombre de messages : 611
Age : 25
Localisation : Nngger
Date d'inscription : 22/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L’hommage de l’asociation Amitié Québec-Kabylie à Lhocine Ait Ahmed

Message  AKLI AMNAY le Mar 29 Déc - 21:13

L’hommage de l’asociation Amitié Québec-Kabylie à Lhocine Ait Ahmed

MONTREAL (Tamurt News) – À la suite du décès de Monsieur Hocine Ait-Ahmed, ce héros enfanté par la Kabylie et devenu un des chefs historiques de la guerre de libération de l’Algérie, un pays pour lequel il s’est battu mais qui lui a malheureusement tourné le dos après son indépendance, les membres de l’association Amitié Québec-Kabylie présentent leurs sincères condoléances à sa famille et à ses proches.


Cet intellectuel qui fut un défenseur acharné des droits humains et des valeurs universelles a, par son œuvre, inscrit à jamais son nom parmi ceux et celles qui ne sont plus là mais qui ont laissé le leur dans l’histoire.
Comme son aïeul, Cix Muhand U l’Husin, Monsieur Hocine Ait-Ahmed est dans le panthéon de la mémoire collective de la Kabylie et du peuple kabyle. Saint-Augustin disait : “Nos chers disparus ne sont jamais absents, ils sont invisibles“.
Ce héros restera donc toujours vivant dans le cœur de ceux et celles qu’il avait aimé et qui l’ont aimé.

Le Conseil d’administration de l’association Amitié Québec-Kabylie

Montréal, le 27 décembre 2015

AKLI AMNAY

Nombre de messages : 611
Age : 25
Localisation : Nngger
Date d'inscription : 22/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La minute de silence à la mémoire de Hocine Aït Ahmed huée à Oran

Message  AKLI AMNAY le Mar 29 Déc - 21:16

La minute de silence à la mémoire de Hocine Aït Ahmed huée à Oran


ORAN (Tamurt) – Le Match opposant hier, la JSK au MCO, au stade Ahmed Zabana, a été précédé d’une minute de silence, décrétée par la ligue de Football professionnel (LFP), pour rendre hommage au grand dirigeant historique de la Révolution “Algérienne” Hocine Ait-Ahmed. Des supporters oranais ont sifflé et crié pendant la minute de silence.

Cette minute de silence a été entachée par l’antikabylisne des supporteurs de MCO, qui ont décidé de crier pendant ce moment de recueillement. Les supporters oranais ont scandé “Falestine Chouhada”. Un comportement qui a fortement déplu aux supporters kabyles.
Voyant que le silence ne revenait pas même après la minute de silence, les Kabyles presents dans le stade ont décidé de crier eux aussi “Kabylie Martyrisée” . Une belle manière de rendre hommage, coûte que coûte.

Hocine Ait Ahmed, si seulement tu pouvais voir que seule la Kabylie, est en train de te rendre hommage aujourd’hui.

http://www.tamurt.info/wp-content/uploads/2015/12/JSK-vs-MCO.mp4?_=1

AKLI AMNAY

Nombre de messages : 611
Age : 25
Localisation : Nngger
Date d'inscription : 22/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

En pleine cérémonie de receuillement à Ait-Ahmed, le député algérien Chafaâ Bouaiche, Algérie-patriotique et Enahhar s'en prennent indignement à Ferhat Mehenni

Message  AKLI AMNAY le Mar 29 Déc - 21:25

En pleine cérémonie de receuillement à Ait-Ahmed, le député algérien Chafaâ Bouaiche, Algérie-patriotique et Enahhar s'en prennent indignement à Ferhat Mehenni
29/12/2015 - 14:10

ALGER (SIWEL) — Chafaâ Bouaiche, député FFS au sein de l'assemblée arabo-islamiste algérienne, a fièrement annoncé que le fils du défunt Hocine Ait-Ahmed, Jugurtha, aurait interdit à Ferhat Mehenni de prendre la parole. A entendre ce député arabo-islamiste, Jugurtha Ait-Ahmed aurait "empêché" Ferhat Mehenni et uniquement lui de prendre la parole alors que la consigne était générale et ne concernait pas seulement Ferhat Mehenni.

Cependant, il convient de préciser que Ferhat Mehenni ne comptait nullement prendre la parole en pareilles circonstances. En effet, répondant à l'insistance de certaine personnes présentes à cette cérémonie d'hommage qui lui demandaient de dire quelques mot à propos de Hocine Ait-Ahmed, avec qui il avait partagé quelques-unes des années de plomb de la dictature algérienne, Ferhat Mehenni s'est levé pour décliner la proposition et dire "ce n'était ni le lieu ni le moment pour faire un témoignage" mais Jugurtha Ait-Ahmed ne lui en a pas laissé le temps, celui-ci craignant sans doute, et à juste titre, une série d'interventions, s'est alors levé en disant à Ferhat Mehenni "pas de politique aujourd'hui". Il est à signaler qu'Ahmed Taleb et l'ambassadeur d'Algérie étaient également sur place et aucun n'avait pris la parole. Ferhat Mehenni, en Kabyle digne, a respecté la volonté de la famille qu'il a saluée pour avoir décidé d'enterrer Ait Ahmed dans son village au cœur de la Kabylie.

Par ailleurs, toujours selon le député algérien Chafaâ Bouaiche, cité par le journal du DRS algérien, Algérie-patriotiquen appartenant au fils du général Khaled Nezzar, l'ennemi juré d'Ait Ahmed : « Selon ce qu’a rapporté le chef du groupe parlementaire du Front des forces socialistes (FFS), Chafaâ Bouaiche, sur sa page Facebook, le chef et fondateur du Mouvement de "l’autonomie" de la Kabylie n’a pas pu serrer la main, comme il l’aurait voulu, au fils de Hocine Aït Ahmed, Jugurtha, qui l’a gentiment évité. Ferhat Mehenni n’a pas non plus réussi à prendre la parole lors de ce recueillement organisé au domicile »

La question que devrait se poser ce député algérien, c'est comment une personne peut-elle accueillir quelqu'un chez elle, l'introduire dans sa propre maison sans respecter ne serait-ce que les règles élémentaires de politesse et saluer une personne que l'on fait entrer chez soi ? Jusqu'à preuve du contraire, Ferhat Mehenni ne s’est pas introduit au domicile des Ait-Ahmed par effraction...

D'autre part, selon une autre source arabo-islamique, le journal "Ennahar" en l'occurence « fils d'Ait Ahmed à refusé que Ferhat Mehenni rende un dernier hommage au défunt. ».... Du coup, on ne sait plus qui d'Ennahar ou de Chafaâ Bouaiche a lancé cette polémique indigne d'un hommage funéraire et dévoilant par-là même que ces "braves gens" avaient beaucoup plus à l'esprit de nuire à Ferhat Mehenni que de rendre hommage à Hocine Ait-Ahmed.

AKLI AMNAY

Nombre de messages : 611
Age : 25
Localisation : Nngger
Date d'inscription : 22/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Tajmilt i Dda Lhusin sghur YILMEZYEN n iwaquren...

Message  AKLI AMNAY le Mar 29 Déc - 21:43

Tajmilt i Dda Lhusin sghur YILMEZYEN n iwaquren...

AKLI AMNAY

Nombre de messages : 611
Age : 25
Localisation : Nngger
Date d'inscription : 22/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Chafaa Bouaiche, la trahison précoce des idéaux d’Aït Ahmed

Message  AKLI AMNAY le Mar 29 Déc - 21:45

KABYLIE (Tamurt) – Des supporters algériens, dans les stades d’Oran et de Setif, ont perturbé la minute de silence en hommage à feu Hocine Aït Ahmed aux cris de « Palestine hourra ». Dans les deux stades des caméras de la télévision algérienne pouvaient rapporter les faits.

Par une parade qui mêle mauvaise foie et masochisme politique, le député FFS Chafa Bouaiche, qui porte le nom de son parti telle une franchise porterait le nom d’une enseigne commerciale, vient d’avaliser les pratiques de ces supporters. Le député de l’opposition de salon, a justifié ses pratiques et tente même un amalgame des plus honteux en rapprochant les positions pro-palestiniennes de Hocine Aït Ahmed avec ce chahut de racistes antis kabyles.

Toute honte bue, il va même jusqu’à dire que ce geste honore la mémoire du défunt. Dans l’abîme abyssal de la cage aux folles, le député de l’assemblée de Tliba et consort, reflète jusqu’à la caricature les comportements de la rue. Leçon de civisme monsieur le député : quand on siffle une minute de silence et qu’on la perturbe en aboyant des slogans signifie qu’ont est n’est pas d’accord. C’est un bras d’honneur à ce qu’elle représente. Un homme politique digne et éduqué condamne et ne justifie pas les incivilités et le racisme.

Leçon de politique monsieur le député : quand dans un stade à Oran face à une équipe et des supporters kabyles, la foule chante des louanges à la gloire de la Palestine pendant une minute de silence, le message est à la portée des derniers cancres. Ils assimilent les Kabyles, dont feu Aït Ahmed aux juifs.

Leçons n tebvaylit (morale kabyle) : A force de prendre le cracha pour de l’eau bénite, la propreté ne voudra dire plus grand-chose. Quand on vend son âme et son honneur pour plaire à la majorité, il ne faut pas s’étonner d’être rejeté par ceux que tu convoites et renié par les tiens.

Il vous reste un espoir de durer encore, la pérennité du système et la mort de son plus farouche opposant, après ça vous serez balayé dans les poubelles de l’histoire ainsi que tous vos mentors.

Zahir Boukhlifa pour Tamurt

AKLI AMNAY

Nombre de messages : 611
Age : 25
Localisation : Nngger
Date d'inscription : 22/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Conseil des Ministres de l’Anavad consacré au décès de M. Hocine Ait Ahmed

Message  AKLI AMNAY le Mar 29 Déc - 21:46

Conseil des Ministres de l’Anavad consacré au décès de M. Hocine Ait Ahmed

DIASPORA (Tamurt) – Le Conseil des Ministres de l’Anavad du 27/12/2015 a été principalement consacré au décès de M. Hocine Ait Ahmed, le dernier des hommes historiques de la guerre d’indépendance de l’Algérie. Agé de 89 ans, son histoire se confond avec celle de la lutte pour la décolonisation et de la vie politique nord-africaine postcoloniale.

L’onde de choc provoquée par l’événement de sa mort ne cesse de s’amplifier et de révéler combien cet homme transcendait son temps et son environnement par sa stature, sa vision et sa grandeur. Sa place sur l’échiquier politique algérien de ces derniers 25 ans était bien au-delà de celle du FFS (Front des Forces Socialistes) dont il était le dirigeant et le père fondateur. Intraitable sur les principes et les valeurs, il était d’une rigueur morale qui avait donné tant de fil à retordre aux hommes du pouvoir algérien qui cherchaient toujours à le piéger ou à le corrompre, sans jamais y parvenir.

A la fois intellectuel visionnaire et homme d’action, il ne laissait personne indifférent. Bien qu’il eut pris conscience assez tôt (Crise anti-berbériste de 1949) du fait que ses origines kabyles, dont il était fier, allaient être une entrave à ses entreprises politiques il n’avait jamais songé à y renoncer. Cela n’a à aucun moment entamé sa détermination pour agir en faveur de ses idéaux de liberté, de démocratie et de respect des droits humains.

Sa résistance contre le fascisme algérien à partir de la Kabylie, de 1963 à 1965, lui avait valu pour de bon l’estime du peuple kabyle qu’il incarnait malgré lui. Si, pour beaucoup d’hommes politiques algériens ou d’ailleurs, la mort de Hocine Ait Ahmed est une perte pour l’Afrique du Nord et l’Algérie, la douleur de la Kabylie qui le pleure est sans équivalent. La Kabylie a perdu en lui son chef d’Etat, son président ou son roi auquel elle aurait tant voulu obéir, auquel elle aurait tant aimé conférer les pleins pouvoirs pour agir en son nom.

Ses funérailles qu’il refuse post-mortem au régime qui fait des Kabyles ses ennemis mortels s’annoncent très populaires.

L’Anavad appelle toute la Kabylie à aller rendre le plus digne des hommages à l’homme qui était sa fierté et son symbole.

Il met en garde les apprentis sorciers au sein du pouvoir colonial algérien contre toute tentative de porter atteinte à la sécurité des personnes lors de ces funérailles, en Kabylie. Que cela soit attenté par l’armée algérienne ou sous couvert de terrorisme islamiste qu’ils instrumentalisent, Bouteflika, Gaid et Tartag en endosseront l’entière responsabilité.

Le déploiement de 3000 militaires pour encadrer l’immense foule qui va faire le déplacement le 01/01/2016 au village d’At Hmed, dans la région de Micli, Ârch N AT Yahya, pourrait être source de provocations que les militants kabyles doivent à tout prix éviter et désamorcer.

D’ailleurs, une provocation diplomatique vient d’avoir lieu. La valise de M. Abderrahmane El Youssoufi, ancien premier ministre marocain, venu présenter ses condoléances au FFS, a été fouillée à l’aéroport d’Alger, contrairement aux usages. L’Anavad condamne ce manquement aux règles diplomatiques et à celles du bon voisinage.

D’un autre côté, les menaces d’arrestation proférées par le représentant du pouvoir algérien à Tizi-Wezzu, le Wali colonial, contre les dirigeants du MAK et à leur tête M. Bouaziz Ait Chebbib, sont inadmissibles. L’Anavad met en garde contre toute tentation répressive contre les souverainistes kabyles. Les instances internationales en ont été saisies.

Il recommande à chacun un comportement exemplaire pour assurer une cérémonie de recueillement toute empreinte de respect et de dignité autant pour le géant Hocine Ait Ahmed que pour sa famille et son village natal. Des robes kabyles et des burnous ajouteraient sûrement de la solennité à cet événement.

L’Anavad dénonce l’hypocrisie du pouvoir colonial algérien qui, pris de court par notre décision de décréter trois jours de deuil kabyle, a improvisé dans la précipitation un étrange deuil de 8 jours avec une minute de silence à la mémoire d’Ait Ahmed avant toute rencontre footballistique en Algérie. Alors que seuls les joueurs kabyles ont porté des brassards noirs en signe de deuil, aucune équipe algérienne n’a suivi la consigne du silence ni porté de brassard particulier. Le deuil n’est en fin de compte que kabyle. L’hypocrisie de cette décision est ainsi étalée au grand jour par l’absence de réaction des officiels algériens qui seraient eux-mêmes derrière l’inobservation de leur propre consigne sur le terrain.

En parlant de funérailles, l’Anavad a également passé en revue celles d’un autre grand homme kabyle, le chanteur populaire Taleb Rabah auquel la Kabylie a rendu un vibrant hommage avec banderoles et drapeaux kabyles au village Tizit. Il salue le patriotisme kabyle de ce village et de tous ceux qui sont venus faire l’adieu au corps.

Devant l’ostracisme qui frappe le peuple frère opprimé du Mzab, l’Anavad réaffirme sa solidarité avec les militants arbitrairement incarcérés par le pouvoir algérien, et à leur tête le Dr Kamel Eddine Fekhar.

En France, l’Anavad s’incline de nouveau à la mémoire des victimes du vendredi 13/11/2015.

Il salue la victoire des nationalistes corses aux dernières élections régionales sous la direction de Jean Guy Talamoni. Son discours d’investiture en langue corse est un exploit qui, sans aucun doute, va faire date et amener enfin l’Etat français à ratifier la charte européenne des langues régionales.

Le Conseil des Ministres a examiné les résolutions des cinq précongrès du MAK. Une synthèse sera bientôt élaborée pour être présentée au Conseil National avant de la discuter et de l’adopter par le 3ème Congrès qui se tiendra en Kabylie le 05/02/2016

En présentant en avance ses vœux de liberté au peuple kabyle à l’occasion de Yennayer 2966, l’Anavad appelle la Kabylie à marcher avec le MAK et le Comité de Sauvegarde de la JSK, le 12 janvier2016 à Vgayet et Tizi-Wezzu.

Enfin, l’Anavad s’est réjoui du rétablissement physique de son Vice-président et Ministre chargé de la Médiation, M. Lhacene Ziani, hospitalisé pendant plus d’un mois.

L’Anavad en Exil, le 27/12/2015.Le président, M. Ferhat Mehenni

AKLI AMNAY

Nombre de messages : 611
Age : 25
Localisation : Nngger
Date d'inscription : 22/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Il n’y a que le MOB qui a rendu hommage à Hocine Aït Ahmed

Message  AKLI AMNAY le Mar 29 Déc - 21:47

Il n’y a que le MOB qui a rendu hommage à Hocine Aït Ahmed

BGAYET (Tamurt) – Comme il fallait s’y attendre, en dehors de la Kabylie, aucune autre région n’a rendu hommage, pour le moment, au défunt Hocine Aït Ahmed. D’ailleurs, pour les rencontres footballistiques de ce week-end, la ligue de football algérienne a appelé à une minute de silence en hommage à Aït Ahmed avant le début de toutes les rencontres des ligues une et deux.

Si la consigne est respectée, les supporters de toutes l’Algérie n’ont soufflé aucun mot sur ce grand monsieur qui les a libéré. N’y a que les supporters du MOB qui lui ont rendu un hommage digne de ce nom, à Bgayet. Durant toute la rencontre les supporters du MOB n’ont pas cessé de répéter des slogans à tue tête en hommage à Dda Lhocine. Ce qui a provoqué une atmosphère de tristesse et d’émotion dans toute la ville de Vgayet. Une région qui est de temps d’ailleurs le fief du FFS.Par contre, en dehors de la Kabylie, aucun mot n’a été entendu sur Aït Ahmed. Les Algériens ne le connaissent même pas.

Lounès B pour Tamurt

AKLI AMNAY

Nombre de messages : 611
Age : 25
Localisation : Nngger
Date d'inscription : 22/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Pour Chafaâ Bouaiche, scander "Falestin chouhada" durant la minute de silence à Ait-Ahmed "honore" les supporters algériens...

Message  AKLI AMNAY le Mar 29 Déc - 21:51

Pour Chafaâ Bouaiche, scander "Falestin chouhada" durant la minute de silence à Ait-Ahmed "honore" les supporters algériens...
29/12/2015 - 16:21

ALGER (SIWEL) — Selon le député algérien Chafaâ Bouaiche, le fait que les supporters algériens refusent d'observer la minute de silence en l'honneur de Hocine Ait-Ahmed en scandant Falestine chouhada, cela "honore" Ait Ahmed que d'être associé à la cause palestinienne. Visiblement, le sens du mot "honneur" échappe à ce "député". Sa passion pour la Palestine l'aveugle au point de considérer comme un honneur le refus d'observer une minute de silence à Ait-Ahmed. Cela prouve aussi que pour ce député algérien et ses semblables, la Palestine passe avant tout...

Le message posté par le député arabo-islamiste Chafaâ Bouaiche est pour le moins significatif : "Des supporters d'un club oranais ont scandé "فلسطين الشهداء" au moment de la minute de silence observée à la mémoire de Hocine Ait Ahmed. Et après ? Il est où le problème? Yakhi ils n'ont pas insulté Ait Ahmed ! Le fait d'associer le nom de Monsieur Ait Ahmed au combat du peuple palestinien honore ces jeunes supporters"

Visiblement, tous le monde n'a pas le même sens de l'honneur

AKLI AMNAY

Nombre de messages : 611
Age : 25
Localisation : Nngger
Date d'inscription : 22/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Faites circuler svp

Message  AKLI AMNAY le Mar 29 Déc - 21:53


AKLI AMNAY

Nombre de messages : 611
Age : 25
Localisation : Nngger
Date d'inscription : 22/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L’hommage du Roi du Maroc à Hocine Aït Ahmed

Message  AKLI AMNAY le Mar 29 Déc - 21:56

L’hommage du Roi du Maroc à Hocine Aït Ahmed

MAROC (Tamurt) – Le Souverain marocain affecté par le décès de Hocine Aït Ahmed vient de lui rendre un hommage solennel. Le Roi affirme que le décès de cet homme de valeur est aussi une grosse perte pour le Maroc et les peuple de l’Afrique du Nord.

« le décès de Hocine Ait Ahmed constitue aussi, une perte pour le Maroc, auquel il est lié par des liens familiaux solides et des relations fortes de fraternité, d’estime et de solidarité, puisés dans sa profonde croyance en le destin commun des peuples algérien et marocain frères », lit-on sur le message de condoléances envoyé par Mohamed VI à la famille du défunt.

Effectivement Hocine Aït Ahmed a toujours considéré le Maroc comme sa seconde patrie. Il est fortement lié à ce pays voisin, à l’instar des grands chefs historiques de la révolution algérienne. Aït Ahmed a toujours été contre toute hostilité et conflit avec ce pays mais Ben Bella et le tyran Boumèdienne ont fait voler en éclat tout espoir de voir les peuples de l’Afrique du Nord unis.

Le leader du FFS a toujours prôné une politique de tolérance et de dialogue favorisant ainsi l’émancipation des Etats Africains. Son père et ses sœurs sont installés dans ce pays depuis les années 1970, fuyant la répression et la tyrannie de l’armée algérienne.

Lounès B pour Tamurt

AKLI AMNAY

Nombre de messages : 611
Age : 25
Localisation : Nngger
Date d'inscription : 22/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Chafaa Bouiche veut un autre mandat à l’APN sur le dos du MAK

Message  AKLI AMNAY le Mar 29 Déc - 21:58

Chafaa Bouiche veut un autre mandat à l’APN sur le dos du MAK

BGAYET (Tamurt) – Le tout zélé député du FFS, Chafaa Bouiche, ne rate aucune occasion pour s’attaquer au MAK et plus particulièrement au président du GPK, Ferhat Mehenni. Il profite même de la mort d’Ait Ahmed pour plaire à ses mentors.

Il vient de créer une polémique rien que pour susciter les regards sur sa petite personne. « Le fils de Hocine Ait Ahmed, Jugurtha, a empêché Ferhat Mehenni ce matin, de prendre la parole à l’occasion du recueillement à la mémoire de notre héros », a lancé ce pion du pouvoir sur sa page facebook, alors qu’il n’était même pas présent en Suisse.

Ceux qui le connaissent bien au sein du FFS, affirment que ce Bouiche veut juste un autre mandat de députation en 2017. C’est pour cette raison qu’il s’agite dans tous les sens. « Bouiche n’est pas estimé au sein du FFS, c’est en absence des militant de taille qui ‘il a trouvé place dans ce parti. Même Aït Ahmed de son vivant l’évitait au maximum. D’aïlleurs ce Bouuiche n’a jamais eu le moindre contact avec Aït Ahmed et il n’a même pas une photo avec lui », nous a glissé un ancien militant du FFS. Les militants du MAK ne lui répondent même pas ces derniers temps. Le chien aboie et la caravane passe.

AKLI AMNAY

Nombre de messages : 611
Age : 25
Localisation : Nngger
Date d'inscription : 22/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le jour où Houari Boumédiène avait tenté de tuer les membres de la famille de Hocine Aït Ahmed

Message  AKLI AMNAY le Mar 29 Déc - 22:00

Le jour où Houari Boumédiène avait tenté de tuer les membres de la famille de Hocine Aït Ahmed

Le Président Houari Boumediène a-t-il tenté de «liquider» la famille de Hocine Aït Ahmed ? Oui, répond le chercheur Djamel Kada, fils du Moudjahid Ahmed Kada.

Celui qui avait destitué Ahmed Ben Bella en 1965 a tenté d’assassiner les proches du chef historique du Front des Forces Socialistes (FFS), arrêté et emprisonné en 1964 suite à l’insurrection qu’il avait déclenchée en Kabylie. Djamel Kada a rapporté, dans les colonnes du quotidien arabophone «Echourouk», que Boumediène, à travers le commandement de la 1ère région militaire, avait instruit le moudjahid, originaire des Aurès, Ami Abdeslam Ben Fila, qui avait relaté les faits au chercheur quelques temps avant sa mort, de conduire un camion blindé et scellé de Blida vers l’Ouest du pays. Celui-ci, qui était un des amis de Si Saïd Abid, chef de la 1ère région militaire, mort assassiné, n’avait à l’époque aucune idée du contenu du camion en question pensant qu’il ne pourrait s’agir que d’armement par exemple.

Mais en observant une pause en cours de chemin il s’était rendu compte qu’il y avait des personnes à l’intérieur. Il avait forcé la serrure pour ouvrir la porte. C’est à ce moment-là qu’Ami Abdeslam Ben Fila avait constaté qu’il s’agissait de personnes encore en vie. Et ce sont ces détenus qui lui avaient affirmé qu’ils étaient des proches d’Aït Ahmed. Les membres de la famille du chef du FFS n’avaient pas mangé et bu depuis 48 heures. Il y avait même une vieillard âgé de 75 ans.

Emu par leur sort, Ami Abdeslam Ben Fila s’était déplacé dans un verger pour leur apporter de quoi manger et boire. Des odeurs nauséabondes se dégageaient du camion. Les proches d’Aït Ahmed étaient forcés d’aménager un coin du camion pour le transformer en toilettes. L’ancien Moudjahid avait conclu ainsi que Houari Boumédiène par cet acte, aurait pu «assassiner» ces concitoyens. Révolté, ce «chauffeur» a décidé de démissionner dés son retour à son commandement prétextant des soucis de santé.

Le chercheur Djamel Kada est remonté encore plus loin, en enquêtant sur la vie de Hocine Aït Ahmed, en évoquant par exemple l’éviction du fondateur du FFS de la présidence de l’OS (organisation secrète), qu’il a dirigé, en 1946, après la mort de Belouizdad Mohamed, et ce, sous prétexte qu’il était berbériste. Selon le chercheur, beaucoup de zones d’ombre demeurent à propos du chef historique du FFS. Ce dernier s’exprimera-t-il un jour, avec franchise, pour faire des révélations sur tous ces dessous, encore inexplorés, de l’histoire algérienne ?

AKLI AMNAY

Nombre de messages : 611
Age : 25
Localisation : Nngger
Date d'inscription : 22/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Quand l'écrivain kurde Fawaz Hussain rencontre Ait-Ahmed...

Message  AKLI AMNAY le Mar 29 Déc - 22:21



Quand l'écrivain kurde Fawaz Hussain rencontre Ait-Ahmed...

" Il y a une trentaine d'années, j'ai rencontré Aït Ahmed dans un restaurant. Je savais qui il était et je lui ai dit que j'étais Kurde. Alors, il a voulu me donner tout l'amour qu'il avait pour sa Kabylie. Je lui ai dit que son grand sourire me suffisait...", c'est mon ami le grand écrivain kurde, Fawaz Hussain qui me raconte cette belle rencontre...Oui, un grand sourire en guise de partage entre deux peuples qui ne cessent de se battre pour les valeurs humaines depuis des siècles...

AKLI AMNAY

Nombre de messages : 611
Age : 25
Localisation : Nngger
Date d'inscription : 22/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Message pour Jugurtha ait Ahmed

Message  AKLI AMNAY le Mar 29 Déc - 22:26

D'après une source, le fils de Hocine Ait Ahmed compte déposer plainte contre Chafaa Bouaich pour diffamation et récupération politique de la mort de son père, juste après les funérailles en Kabylie.

AKLI AMNAY

Nombre de messages : 611
Age : 25
Localisation : Nngger
Date d'inscription : 22/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Message pour Jugurtha ait Ahmed

Message  AKLI AMNAY le Mar 29 Déc - 22:42

Ils l'ont arrêté en Kabylie le 17 octobre 1964 (en tuant 400 combattants Kabyles) pour le condamner à mort le 10 avril 1965 suite à l'insurrection kabyle de 1963-65... Aujourd'hui, alors qu'ils sont toujours au pouvoir, ils s'invitent pour le pleurer...
Ils vous tuent et ils vous rendent hommage...
Ils mangent avec le loup, puis pleurent avec le berger...

AKLI AMNAY

Nombre de messages : 611
Age : 25
Localisation : Nngger
Date d'inscription : 22/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Message pour Jugurtha ait Ahmed

Message  Azul le Dim 4 Fév - 13:48

Taremant
avatar
Azul

Nombre de messages : 18487
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Message pour Jugurtha ait Ahmed

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum