Coopérative GOURAYA à Aokas : une confusion générale.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Coopérative GOURAYA à Aokas : une confusion générale.

Message  massinissamus le Lun 10 Aoû - 21:52

Coopérative GOURAYA à Aokas : une confusion générale.

Le contexte général

   Un vieux dictant local kabyle disait « chattenet aarqent » deux mots qui furent allusion aux préoccupations quotidiens mais aussi aux défis à surmonter de cette époque, or Aokas d'Aujourd’hui se reconnaisse tellement par sa situation actuelle dans ce contexte de confusion, de brouillard, du mal-gérance … etc.

   Les défis qui s’imposent d’elles –mêmes à Aokas ne relèvent aucune nécessité d’efforts surnaturels mais une nécessité et une urgence de retourner irréversiblement vers la normalité administrative et l’honnête exutoire.

   Parmi les majeurs problèmes qui surgissent notre commune, surtout sur le plan stratégique est celui qui concerne les perspectives de développement et d’extension de notre ville, je fais allusion ici aux terrains qui appartiennent à l’APC, une condition sinéquanone pour assurer un développement qui sera impossible si jamais l’APC ne les récupère pas.

  C’est donc le cas de la Coopérative GOURAYA …., un bien du l’APC qui a été détourné …

Historique de la problématique

  Même s’il est difficile de mettre la main sur le véritable historique de cette affaire, mais d’après des déclarations des ex-élus qui ont traité plus au moins ce dossier et qui ont leur part de responsabilité tous comme ils sont, dans la transgression de ce problème qui demeure encore un véritable défi pour la commune d’Aokas autant élus, administration et société civile.il semblerai qu'il existe quelques indices.

  Dès la fin des années 80 et le début des années 90 l’État algérien a donné le feu vert pour ceux qui veulent créé des coopératives un peu par tous à travers le territoire national ,les militaires quant à eux, n’ont pas laissé passer cette occasion pour créer des coopératives par tous , et c’est ce qui s’est passé à Aokas , des militaires ont pris pour cible un terrain d’une grande superficie situé dans la commune d’Aokas , le projet de destination était pour bâtir 250 logements pour les retraités de cinquième région militaire , une liste d’attributaires était désigné , or sous des manipulations discrètes le projet des 250 Logts était changé en un projet de lotissement , et ce n’est pas tous , les militaires ont procédé au vente parce que la société civile a dit non à la construction de ces bâtiments sur le sol Aokassien au profil des étrangers même s’ils sont des militaires , alors ce n’était qu'une question du temps pour que la liste des attributaires sera changé et rechangé au moins 4 foie depuis et aujourd'hui on reconnais que deux personnes de la liste des premiers attributaires , une petite question s’impose comment ces nouveaux attributaires ont eu ce putain de courage d'investir de telles sommes d’argents sur des terrains dont la justice n’a pas encore tranché .

Perspectives.

 Tous ce que je viens de raconter ne représente en aucun cas la moindre solution mais un petit survol sur les faits des choses peut donner une ouverture pour une approche dans le traitement de cette anomalie, les responsables et les connaisseurs de ce dossier doivent absolument tenir au courant l’ensemble de population sur des détails de ce sujet et la société civile doit prendre de sa part ces responsabilités  pour stopper l’avancement de la réalisation de ce projet à fin que l’APC aura le temps de suivre la procédure judiciaire nécessaire parce que si jamais les lotissements auront le temps de se construire et l’actualisation du plan d’occupation des sols (P.O.S) s’est fait , la foutue procédure judiciaire n'aura aucune utilité .


ACHOUR .M

massinissamus

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 05/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum