SAINT VALENTIN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SAINT VALENTIN

Message  Zhafit le Dim 12 Fév - 15:47

SAINT VALENTIN

Je ne veux pas être
De ceux qui marchent au pas
Je ne veux pas paraître
Si c'est pour ressembler à ça
Je trouve que c'est crétin
De dévaliser les magasin
Parce que c'est la saint valentin
Il faut vraiment être zinzin
Je ne dis pas qu'il ne faut pas offrir
Je dis juste qu'il faut choisir
Je les imagine la bouche en coeur
Dans les main un bijoux, des fleurs
dans les yeux une lueur
de satisfaction ou de peur
Si vous faites cela pour la surprise
Sachez qu'elle sera ratée
Si vous pensez qu'elle sera plus soumise
Vous pouvez vous gratter...
Si vous le faite par amour
Choisissez un autre jour
Un jour imprévu
Vous ne serez pas déçu
Un amour dicté par le commerce
Est un amour que l'on berce
Ne tombez pas dans la monotonie du sommeil
Sinon dur sera le réveil
Refusez d'obéir à la date du 14 février
Pointée d'un pseudo coeur sur les calendriers
Bien sûr qu'il faut des cadeaux
Bien-sûr qu'il faut un peu de folie
Mais c'està vous que revient le dernier mot
Et ça doit être votre volonté qui agit
Vive l'effet de surprise
A bas l'amour que l'on vous déguise.

FARDER

_________________
"Aokas mérite tous les sacrifices" Hafit Zaouche
avatar
Zhafit
Admin

Nombre de messages : 13547
Date d'inscription : 26/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: SAINT VALENTIN

Message  Mohouch le Mer 15 Fév - 12:50

LE CORAN ORDONNE LE DROIT DIVIN DE BATTRE SES ÉPOUSES ... BONNE FÊTE DE LA SAINT-VALENTIN.

.

Nous n'avons pas voulu parler de toute la condition divine de la femme musulmane qui se trouve dans le Coran, style l'intelligence de la femme, l'héritage de la femme, le témoignage de la femme etc ..., mais, nous avons voulu apporter la preuve et les éclaircissements en ce jour de la Saint-Valentin (fête qui ne figure pas dans l'Islam et qui est considéré fête des mécréants), qu'il existe bien dans le Coran (le livre divin des musulmans), la possibilité de « battre » son épouse.

.

**********************

.

Les vérités que nous allons vous livrées ci-dessous dédouanent du doute et de toute velléité de mensonge que les apologistes musulmans et les musulmans modérés pourront vous faire inculquer. Ces satanisés sont dans le déni, Ô Seigneur !!! de leur texte portant clairs.

.

Un verset du Coran mérite d'être connu, c'est celui de la sourate des femmes où le « divin » texte d'Allah exhorte le mari à frapper sa femme. « Frapper sa femme », à moins qu'il ne s'agisse de la « battre » ou, dans la traduction plus pudique de Jacques Berque, de la « corriger ». Quant à la traduction de Hamza Boubakeur, de « sévir contre elles ».

.

Les nuances entre les différentes traductions du Coran sont minimes et s'accordent toutes dans la légitimation du châtiment corporel de l'épouse par son mari.

.

Examinons 9 traductions de ce verset de la sourate 4 pour s'assurer de ce que veut dire réellement le Coran. Soulignons que la numérotation peut varier, le verset apparaît au numéro 34 dans la plupart des traductions, alors qu'il est noté au numéro 38 dans celle de Kasimirski et que Blachère indique les deux correspondances 38/34.

.

Traduction de Mouhammad Hamidullah :

[Coran 4 :34] : « Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu'Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs biens. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l'absence de leurs époux, avec la protection d'Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, + exhortez-les +, + éloignez-vous d'elles dans leurs lits + et + frappez-les +. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand ! » ;

.

Traduction de Jacques Berque, Albin Michel, 1995 :

[Coran 4 :34] : « Les hommes assument les femmes à raison de ce dont Dieu les avantage sur elles et de ce dont ils font dépense sur leurs propres biens. Réciproquement, les bonnes épouses sont dévotieuses et gardent dans l'absence ce que Dieu sauvegarde. Celles de qui vous craignez l'insoumission, + faites-leur la morale +, + désertez leur couche +, + corrigez-les +. Mais une fois ramenées à l'obéissance, ne leur cherchez pas prétexte. Dieu est Auguste et Grand » ;

.

Traduction de Kasimirski, GF-Flammarion, 1970 :

[Coran 4 :38] : « Les hommes sont supérieurs aux femmes à cause des qualités par lesquelles Dieu a élevé ceux-là au-dessus de celles-ci, et parce que les hommes emploient leurs biens pour doter les femmes. Les femmes vertueuses sont obéissantes et soumises ; elles conservent soigneusement pendant l'absence de leurs maris ce que Dieu a ordonné de conserver intact. Vous réprimanderez celles dont vous avez à craindre la désobéissance ; vous + les reléguerez dans des lits à part +, vous + les battrez + ; mais aussitôt qu'elles vous obéissent, ne leur cherchez point querelle. Dieu est élevé et grand » ;

.

Traduction d'André Chouraqui :

[Coran 4 :34] : « Les hommes ont autorité sur les femmes, du fait qu’Allah fait grâce à certains plus qu’à d’autres, et du fait qu’ils dépensent leurs biens. Les vertueuses adorent, et gardent le mystère de ce qu’Allah garde. + Admonestez + celles dont vous craignez la rébellion, + reléguez-les dans des dortoirs +, + battez-les +. Si elles vous obéissent, ne cherchez pas contre elles de querelle. Voici, Allah, le Sublime, le Grand » ;

.

Traduction de Hamza Boubakeur, ancien recteur de l'Institut musulman de la mosquée de Paris, Maisonneuve et Larose, 1995 :

[Coran 4 :34] : « Les hommes ont autorité sur les femmes en raison [des qualités] par lesquelles Dieu vous a élevés les uns au-dessus des autres et en raison des dépenses qu'ils prélèvent sur leurs biens [au profit de leurs femmes]. Les [femmes] vertueuses sont sobres et maintiennent intact en l'absence de leur mari ce que Dieu a prescrit de conserver [ainsi]. + Exhortez + celles dont vous redoutez l'insubordination. + Reléguez-les dans des lits à part + et + sévissez contre elles +. Si elles vous obéissent, ne leur cherchez plus querelle. En vérité Dieu est très haut et très grand » ;

.

Traduction de Régis Blachère, Maisonneuve et Larose, 1999 :

[Coran 4 :34/38] : « Les hommes ont autorité sur les femmes du fait qu'Allah a préféré certains d'entre vous à certains autres, et du fait que [les hommes] font dépense, sur leurs biens, [en faveur de leurs femmes]. Les [femmes] vertueuses font oraison (qânit) et protègent ce qui doit l'être (?), du fait de ce qu'Allah consigne (?). Celles dont vous craignez l'indocilité, + admonestez-les + ! + reléguez-les dans les lieux où elles couchent ! +, + frappez-les ! + Si elles vous obéissent, ne cherchez plus contre elles de voie [de contrainte] ! Allah est auguste et grand » ;

.

Traduction de Jean Grosjean, Éditions Philippe Lebeau, 1988 :

[Coran 4 :34] : « Les hommes ont autorité sur les femmes à cause des préférences de Dieu et à cause des dépenses des hommes. Les vertueuses sont dociles, elles protègent ce qui doit l'être selon la consigne de Dieu. Celles dont vous craignez la désobéissance, + exhortez-les +, + reléguez-les dans leur chambre +, + frappez-les +, mais si elles vous écoutent ne les querellez plus, car Dieu est sublime et grand » ;

.

Traduction de René R. Khawam, Maisonneuve et Larose, 1990 :

[Coran 4 :34] : « Les hommes ont le pas sur leurs femmes, à cause de la préférence que Dieu a manifestée pour les uns sur les autres, à cause de ce que dépensent les hommes pour la subsistance des femmes. Les femmes Justes sont assidues aux offices de prières, gardant au sujet de l'Invisible le secret que Dieu a gardé. Celles dont vous craignez la rébellion, + exhortez-les +, + reléguez-les dans les chambres où elles couchent +, + frappez-les +. Si elles vous obéissent, ne cherchez contre elles aucune voie de coercition. Dieu s'est montré élevé et Grand » ;

.

Traduction de D. Masson, Gallimard, 1967 :

[Coran 4 :34] : « Les hommes ont autorité sur les femmes, en vertu de la préférence que Dieu leur a accordé sur elles, et à cause des dépenses qu'il font pour assurer leur entretien. Les femmes vertueuses sont pieuses : elles préservent dans le secret ce que Dieu préserve. + Admonestez + celles dont vous craignez l'infidélité ; + reléguez-les dans des chambres à part + et + frappez-les +. Mais ne leur cherchez plus querelle, si elles vous obéissent. Dieu est élevé et grand ».

.

Comme vous pouvez le constater vous-même, nous vous avons exposez différentes traductions de ce verset et de différents auteurs, mais le résultat est à couper le souffle :

.

Selon toutes ces traductions, le sort réservé aux femmes par la grandeur spirituelle de l'islam est d'être « battues », « frappées » ou « corrigées ».

.

- La première chose à faire est « d’exhorter les épouses » c'est-à-dire de les rappeler qu'elles doivent être obéissantes, c'est la loi d'Allah ;

- La deuxième chose à faire, c'est de « les mettre dans les lits à part » ;

- La troisième chose à faire c'est « de les frapper ».

.

Telles sont les 3 recommandations divines du Coran à l'encontre de la femme non-obéissante.

.

MAHOMET, LE MODÈLE DES MUSULMANS, FRAPPAIT LUI-MÊME, SES ÉPOUSES

.

Le contraste dans l'Islam rend fou et psychopathe les musulmans, car si Mahomet est le modèle parfait jamais envoyé par Dieu selon les sources islamiques se basant sur le Coran qui invite les musulmans à suivre le modèle de Mahomet [Coran 33 :21], alors qu'un autre verset du Coran reconnait que Jésus était pur et sans péché [Coran 19 :19].

.

Ce contraste rend fou, qui est le meilleur modèle jamais envoyé par Dieu ?

.

Nous allons maintenant vous prouver, au delà du mensonge des musulmans modérés qui vous racontent de l'ignominie du genre que Mahomet est le modèle parfait que jamais Dieu ait envoyé sur terre, que Mahomet battait ses épouses : Battre ses épouses, c'est le modèle parfait d'Allah dans la personne de Mahomet ? C'est vraiment le summum de la bêtise, de l'idiotie de tous les musulmans du monde.

.

Mahomet le modèle parfait du monde, que jamais Dieu ait envoyé du monde. Mais il y a un contraste, selon Aïcha, une des épouses du prophète de l'Islam, Mahomet n'avait jamais « frappé » une de ses épouses :

.

Aïcha, épouse du Prophète, raconte de lui : « Jamais il n’a frappé quelqu’un, ni une épouse, ni un serviteur. La seule occasion [où il utilisait la force de son bras contre quelqu'un] était lorsqu’il combattait pour la cause de Dieu [contre des combattants ennemis] » (rapporté par Muslim 30.5756).

.

Et comme les musulmans sont dans le Déni, ils disent généralement, qu'il faut prendre le modèle de Mahomet qui n'a jamais frappé ses épouses. C'est faux !!! Mahomet « frappait » ses épouses, en effet ; La même Aïcha reconnait dans un autre Hadit, qu'elle avait été « frappée » par Mahomet :

.

Muhammad ibn Qais (...) rapporte que Aïcha a dit : (...) « C'était mon tour de passer la nuit avec le messager d'Allah. (...) Il s'allongea jusqu'au moment où il pensa que j'étais endormie. Il prit alors son manteau, mit lentement ses souliers puis ouvrit lentement la porte, sortit, et la referma légèrement. Je couvris alors ma tête, mis mon voile et sortis, suivant ses pas jusqu'à ce qu'il arriva à Baqi'. Il se tint là debout assez longtemps, leva ses bras à trois reprises, puis se retourna. Je fis donc demi tour. Mais il accéléra sa marche, alors je fis de même. Puis il commença à courir, et je me mis à courir aussi. Nous arrivâmes à la maison, moi un peu avant lui. Alors que je m'allongeais sur le lit, il entra dans la maison, et dit : + Pourquoi es-tu essoufflée Aïcha ? + Je dis : + Ce n'est rien +. Il dit : + Dis-moi ou Dieu m'informera +. Je lui dis alors toute l'histoire. Il dit : + C'était donc ton ombre que je voyais devant moi ? + Je dis oui. Alors il me frappa à la poitrine, ce qui me fit mal, et dit : + Pensais-tu qu'Allah et son Apôtre t'auraient traitée injustement ? + » (Sahih Muslim 4.2127).

.

Mais d'autres hadiths existent, où Mahomet « frappait » ses épouses pour les corriger :

.

(Bukhari 7.62.132) : Mahomet recommande de corriger les femmes et les esclaves et (Muslim 9.3506) : Selon Hafsa et Aïcha, les épouses de Mahomet, elles étaient battues par Mahomet en présence de leurs pères respectifs.

.

Enfin, il faut savoir, dans le cas où vous rencontriez, une contradiction entre le Coran et la Sunnah de Mahomet, c'est la Coran qui prime (Loi de l'Islam). Allah, est explicite et il revendique que le coran est véridique et à bon escient … Il demande de « frapper » les épouses.

.

Nous avons porté devant vos yeux, toute la vérité, rien que la vérité. La vérité vous libérera [Jean 8 :32]. De cette vérité, vous avez encore la preuve, l'Islam n'est pas une religion d'amour, c'est une religion née dans le mensonge (supercherie) et dans la violence.
avatar
Mohouch

Nombre de messages : 300
Age : 38
Date d'inscription : 29/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum