Le Portail des Hommes Libres
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Facebook : une passion algérienne

Aller en bas

Facebook : une passion algérienne Empty Facebook : une passion algérienne

Message  laic-aokas le Mar 16 Aoû - 12:34

Actualités : ILS SONT 2 386 000 À FRÉQUENTER LE RÉSEAU SOCIAL
Facebook : une passion algérienne




Le nombre des Algériens ayant des comptes sur Facebook est passé, au cours des six derniers mois, de moins d’un million à 2 386 300.
Un million et demi de nouveaux adhérents sont enregistrés durant le premier semestre de l’année en cours. Pour un pays de six millions d’abonnés à internet, près de la moitié sont connectés à ce site classé parmi les vecteurs de développement des réseaux sociaux. L’on recense parmi les facebookers une proportion de deux tiers composée par l’élément masculin. Ce sont là les principaux chiffres indicateurs de l’implantation de Facebook en Algérie. Toutefois, les chiffres les plus effrayants sont ceux liés à un million deux cent mille mineurs, dont 453 mille adolescents, connectés à Facebook et exposés à tous les dangers. Il faut préciser encore que les chiffres de ce site indiquent que dans la catégorie des adultes, les moins de trente ans représentent un million 638 mille inscrits. Les plus âgés ont une présence insignifiante sur les réseaux sociaux numériques. Autre paradoxe : Facebook a pour particularité de se placer en seconde position au top 10 des sites les plus visités dans le monde. Mais, l’Algérie fait l’exception à cette règle, car c’est le seul pays où Facebook supplante google. Notre société est-elle plus portée sur le chat et les échanges que sur les recherches ? Les experts de tous bords ne s’aventurent pas encore sur cette question.
Les groupes les plus actifs
Si les pages les plus en vue sont celles de l’information, générées par les journaux, les pages commerciales sont toujours abandonnées par les facebookers algériens. Pour indication, la page la plus fréquentée est celle de Nedjma avec 109 mille votes positifs (j’aime). Les marques mondiales ne sont présentes que sporadiquement. En revanche, les fans des clubs de football, notamment ceux de l’équipe nationale, occupent la tête des groupes les plus interactifs. Le football continue de constituer un stimulant pour le networking entre jeunes. Pourtant, les footballeurs algériens ne semblent pas intéressés par la communication sur ce support. Les chanteurs, pour leur part, occupent une place privilégiée sur les réseaux de Facebook. Cheb Yazid a développé un magazine qui émet ses news à longueur d’année. Cheb Khalas, en revanche, est acculé en permanence par les milliers de ses admiratrices. Le réseautage sur Facebook a connu son essor, en novembre 2009, lors des deux matches de football disputés par l’équipe nationale face à l’Égypte. C’est alors que sont apparus certains acteurs, qui figurent aujourd’hui parmi les plus influents dans la sphère algérienne, à l’image du personnage «Algerian Zenda», qui a fait le principal de sa renommée à Youtube, ou encore les deux pages ayant pour slogan «One Two Three viva l’Algérie», qui recèlent à elles seules pas moins de trente et un mille adhérents.
Après l’échec, la récupération
Les administrateurs de ces deux pages ont récemment développé le concept «Nes El Kheir», qui a laissé perplexes les analystes les plus avertis de ces réseaux. De fans des Verts, ces jeunes se sont convertis à l’action caritative par simple clic. De par la sincérité de leurs actions, ils arrivent à connecter les nécessiteux avec les bienfaiteurs. Du médicament à l’aide financière, en passant par l’assistance à la circoncision, ces jeunes excellent dans ces opérations que des milliers d’associations, pourtant organisées et encadrées, n’arrivent pas à matérialiser. Le plus surprenant est que le temps entre l’appel SOS et la résolution du problème, il s’écoule généralement moins de 30 minutes. L’efficacité dont ont fait preuve les jeunes administrateurs de ces comptes sur Facebook commence à intéresser un conseiller très particulier de Bouteflika, qui s’est spécialisé à un moment dans la mobilisation virtuelle. Aujourd’hui, les réseaux du net qui ont été mobilisés lors de la candidature de Bouteflika pour son troisième mandat sont essoufflés, voire dépassés par la logique propre à Facebook. C’est la raison pour laquelle une OPA est lancée pour l’acquisition et le contrôle des réseaux plus actifs sur ce serveur.
Aucun contrôle
Au-delà de tous les enjeux qui entourent Facebook, les analystes tirent la sonnette d’alarme sur l’exposition des adolescents aux risques que représente ce site. Les paravents européens (filtrage de sites, options d’accord parental, etc.) ne figurent pas dans le lexique algérien. Les adolescents accèdent à ces réseaux sociaux en dehors de tout contrôle et se présentent en proies faciles aux dangers de plus en plus pesants de la pédophilie. Aucun texte réglementaire n’est prévu pour prévenir contre ces risques.
H. Mosteghanemi

Un site, une polémique
La vraie histoire de la création de Facebook ne fait pas l’unanimité. Mark Zukerberg, étudiant à Harvard, travaille avec un groupe d’étudiants au développement de ConnectU, un réseau social. Accusé par ses camarades d’avoir plagié le code de ConnectU, le litige se soldera par une conciliation amiable et confidentielle entre les parties en 2008.Toutefois, selon Business Insider, en possession d’extraits de discussions entre les protagonistes, la situation serait plus alambiquée: Mark Zukerberg aurait joué sur les deux tableaux, faisant croire à ses camarades qu’il travaillait sur le projet ConnectU tout en développant son propre réseau social. Le film Social Network retrace cette histoire dans laquelle le créateur de Facebook affirme ne pas se reconnaître.

Facebook en chiffres
Le 4 février 2010, Facebook fêtait ses 6 ans d’existence. La progression du premier réseau social mondial semble sans fin et les chiffres disponibles sur la fréquentation sont toujours aussi impressionnants. Ci-dessous, les derniers chiffres communiqués par Facebook sur la fréquentation de son site.

Plus de 400 millions d’utilisateurs actifs
• 50% de nos utilisateurs actifs se connectent chaque jour à Facebook
• La plus forte croissance démographique est représentée par les plus de 35 ans.
• Plus de 60 millions de changements de statut quotidiens.
• Plus de 3 milliards de photos mises en ligne sur le site.
• Plus de 1,5 million d’entreprises ont une page Facebook.
• Plus de 20 millions de personnes deviennent fans quotidiennement.
• L’utilisateur moyen a 130 amis (+10 par rapport à septembre 2009).
• Un utilisateur moyen fait 8 demandes d’amis par mois.
• Temps moyen passé sur Facebook par jour : 55 minutes.
• Un utilisateur est invité à 3 évènements par mois.
• Un utilisateur moyen est membre de 13 groupes (en moyenne).

le soir d'Algerie
laic-aokas
laic-aokas

Nombre de messages : 14183
Date d'inscription : 03/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Facebook : une passion algérienne Empty Re: Facebook : une passion algérienne

Message  laic-aokas le Mar 16 Aoû - 12:36

Facebook a pour particularité de se placer en seconde position au top 10 des sites les plus visités dans le monde. Mais, l’Algérie fait l’exception à cette règle, car c’est le seul pays où Facebook supplante google. Notre société est-elle plus portée sur le chat et les échanges que sur les recherches ? Les experts de tous bords ne s’aventurent pas encore sur cette question.
laic-aokas
laic-aokas

Nombre de messages : 14183
Date d'inscription : 03/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Facebook : une passion algérienne Empty Re: Facebook : une passion algérienne

Message  azemour le Mar 16 Aoû - 12:56

une passion algérienne mais sans aucune influence sur les événéments .
les algériens ne font que tchatcher sur face book et sur les autres réseaux soiaux .
azemour
azemour
Général
Général

Nombre de messages : 10402
Age : 45
Localisation : Afrique
Date d'inscription : 30/04/2008

http://www.aokas-aitsmail.forumactif.info

Revenir en haut Aller en bas

Facebook : une passion algérienne Empty Re: Facebook : une passion algérienne

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum