DOUAR AIT OUARET OUALI

Aller en bas

DOUAR AIT OUARET OUALI Empty DOUAR AIT OUARET OUALI

Message  Zhafit le Dim 22 Mai - 17:34

DOUAR AIT OUARET OUALI





RUBRIQUE I / ORGANISATION ADMINISTRATIVE

A / LE PROBLEME

1°- Origine et composition ethnique.

Les Ait Ouaret Ouali sont des Berbères, venus du Maroc, vers la fin du XVe siècle, avec un chef religieux qui s’empara du pays par la force des armes. A peu près libres au temps des Turcs et restés indépendants même après l’occupation de BOUGIE, ils se soumirent à la France en 1853.

Constitué par décret du 18 novembre 1868, il est traversé sur son territoire par deux cours d’eau, L’Oued Djemââ et l’oued Zitouna qui forment deux artères parallèles de pénétration. La route nouvelle N°9 de BOUGIE à SETIF le longe et le traverse.

Superficie : 2.000 ha.
Valeur culturale : 1.000 ha.
Propriétés privées indigènes : 2.262 ha.
Domaines de l’État : public : 116 ha, privés 484 ha
Domaine communal : 214 ha
Propriétés privées européennes : 128 ha.

Population sédentaire de race kabyle et de religion musulmane essentiellement agricole. Elle est composée d’éléments travailleurs qui s’emploient dans les propriétés européennes, indépendamment de la culture de leur propre lopin de terre.

2°- Situation économique et financière.

Culture européenne de la vigne.
Culture indigène : orge, olives, fèves, caroubes et tabac, jardins d’orangers. Élevage de la chèvre. Exploitations forestières.

3°- Degré d’évolution.
Comme tous les pays pauvres, et bien que sédentaire, la population est obligée, pour subvenir à ses besoins, d’émigrer, soit dans certaines villes d’Algérie, soit même parfois mais plus rarement dans la Métropole.

60 lettrés en Français et en Arabe.
80 anciens militaires et retraités.
75 ouvriers agricoles permanents.
07 artisans.
10 commerçants.
4°- Européens résidant dans le douar.
11 Européens habitent le douar, agriculteurs ou gardes forestiers. Leurs relations avec les indigènes sont bonnes, en général, mis à part quelques conflits rapidement réglés avec les ouvriers agricoles.

5°- Desiderata des habitants du douar.
C’est une création d’école qui est réclamée au premier chef par les habitants du douar.

B / LES SOLUTIONS

1°- Examen critique des diverses solutions possibles.
L’absence d’école dans ce douar ne permet pas d’envisager une modification administrative avant 1952.
2°- Plan annuel de réalisations du 1er janvier 1947 au 31 décembre 1951.

Scolarisation (une école à TIZI N’BERBER)
Éducation civique de la Djemââ.

3°- Modifications territoriales postérieures au 31 décembre 1951.

En 1952, création du centre municipal de DJERMANA.
En 1953, création du centre municipal de TALIOUINE.
En 1954, création du centre municipal de MEDKOUR.
Le douar aura été à cette date réparti dans son intégralité entre les 3 centres susvisés.

article extrait du premier livre sur l'histoire de la region d'Aokas "« Aokas, Histoire et Faits d'Armes '

cet article est publié aussi à Aokas forum

http://aokas.forumactif.com/histoire-d-aokas-f68/douar-ait-ouaret-ouali-t5747.htm#57010

pour lire l'article dans sa version originale, achetez le livre

_________________
"Aokas mérite tous les sacrifices" Hafit Zaouche
Zhafit
Zhafit
Admin

Nombre de messages : 13547
Date d'inscription : 26/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

DOUAR AIT OUARET OUALI Empty Re: DOUAR AIT OUARET OUALI

Message  moi le Jeu 5 Mar - 22:06

Taremant
moi
moi

Nombre de messages : 8859
Date d'inscription : 30/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum