« La révolution du sourire »

Aller en bas

« La révolution du sourire »  Empty « La révolution du sourire »

Message  Azul le Mer 27 Mar - 15:43

« La révolution du sourire »

Je me dis ou plutôt nous disons que l’Algérie notre pays avancera jamais dans le droit chemin. Nous nous lamentons toujours sur la trahison que nous avons subie par les individualistes qui ont détournés les idéaux de Novembre 1954 et le rêve de nos valeureux « Shouhada ». Nous nous armons alors de patience dans l’espoir de voir une étincelle scintiller ou jaillir pour sourire. Nous nous armons alors de patience dans l’espoir d’un changement positif. Il tarde à venir mais « les petits enfants de la Toussain » manifestent aujourd’hui et s’élèvent comme un seul homme pour barrer la route aux opportunistes aux hypocrites aux harkis. Enfin le sourire retrouver me rappelle la citation d’un président Américain qui dit « On peut tromper beaucoup de gens pendant un certain temps, on peut trouver peu de gens pendant un certain temps , on peut tromper peu de gens pendant longtemps mais on ne peut pas tromper tout le monde pendant longtemps » . Alors, je commence à rêver d’une Algérie radieuse, propre, prospère et développée tous les domaines. J’imagine les couleurs de nos magnifiques paysages naturelles plus éclatantes, chaque activité réalisée partant le sceau de la rigueur et de la modernité et bannir à jamais le bricolage.
Je rêve d’un pays en fleurs, de routes propres et bien bitumés, de comportements professionnelles dans tous les services et dans tous les domaines. J’imagine alors et sans exagérer des espaces publiques accueillantes ou règne une ambiance festive et ou le sourire et la joie effacent les mines lugubres. Ainsi, le bonheur s’installe dans le cœur des citoyens quand la justice sociale, le civisme, la transparence, le morale s’appliquent dans la gouvernance et se répercutent sur la société gouvernée. L’évolution devient inimaginable progrès se produit. Aujourd’hui l’Algérie change et doit changer doucement mais surement, le plus surprenant dans ce mouvement réside dans la dynamique avec laquelle la jeunesse créée des chansons, l’humour graphiques, des tableaux de peintures et des danses spécifique à chaque événements, ces manifestations culturelles sont les cries du cœur amoindris par les despotes et enfin attendris par les enfants de cette Algérie éternelle ou les arts ont grandement leurs place.



Nécib Anissa Master 2 Littérature française université de Guelma.
Azul
Azul

Nombre de messages : 23412
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum