Parution : Révèle-moi ton secret, le premier livre de Dalila Hannouche

Aller en bas

Parution : Révèle-moi ton secret, le premier livre de Dalila Hannouche Empty Parution : Révèle-moi ton secret, le premier livre de Dalila Hannouche

Message  Azul le Mer 16 Jan - 10:59

[size=32]Parution : Révèle-moi ton secret, le premier livre de Dalila Hannouche[/size]

[url=https://www.elwatan.com/regions/ouest/signature/?signature=Djamel Benachour]DJAMEL BENACHOUR[/url]
 
28 NOVEMBRE 2018 À 10 H 00 MIN
 
193

Le titre Révèle-moi ton secret, premier livre publié de Dalila Hannouche (chez Dalimen), vaut bien son pesant d’or, tellement le récit colle bien à la manipulation de cette «réalité cachée» rendant captivantes les histoires racontées. Elles sont cinq, comme les notes d’une gamme pentatonique, qui vibrent chacune à sa façon.
Cinq contes qui font voyager le lecteur dans des territoires indéfinis, parfois étranges, pour lui faire vivre des péripéties, traverser des épreuves, lui faire partager des sentiments, des points de vue, ou simplement explorer les parts d’ombres de la condition humaine. Les fins sont toujours heureuses et la morale toujours sauve, mais les contenus ne sont pas toujours simples.
Certaines histoires sont brèves mais percutantes, comme dans Le monde est bien fait, relatant l’amitié sincère entre une belle princesse et un petit oiseau. Ici, sans doute donné comme indice, le secret réside dans la signification du prénom de l’héroïne, mais c’est surtout pour signifier que «ce qui nous paraît évident dans la lumière n’est pas toujours vrai dans l’ombre», à l’exemple de ce bonheur apparent qui cache une peine profonde. Dalila Hannouche joue avec les oppositions et c’est ce qui rend son livre intéressant à lire avec plus d’attention.
Dans L’homme au masque de glace, l’auteure introduit le fantastique pour faire la jonction entre des mondes qui sont généralement incompatibles, mais l’histoire recèle une véritable préoccupation écologique. «Jamais plus il ne chassa une bête de sa vie». C’est le mot de la fin et cette assertion trouve tout son sens quand on sait que le héros est un chasseur redoutable, presque dénué de sentiments, qui prend du plaisir à chasser les bêtes les plus féroces de la forêt, comme les loups. Frappé d’une malédiction, il devra son salut à une épée magique.
C’est cependant dans La promesse de l’aube que le talent de l’auteure se vérifie. Ici, l’imagination est vraiment débordante, mais l’intérêt réside dans la construction d’un récit complexe car ne respectant pas une chronologie linéaire mais sans recourir au simple flash-back. La distorsion du temps fait partie intégrante du suspense, du dénouement et de la révélation du secret.
Le chantage diabolique, qui consiste à vendre son âme pour éviter une catastrophe, est un classique de la littérature fantastique, mais l’auteure l’utilise pour l’enrichir, notamment avec l’introduction de l’horloge au fonctionnement absurde. «Il avait reçu de l’horloge une impression si vive qu’il désirait absolument apprendre davantage sur elle».
Par son usage, celle-ci permet la révélation des secrets, mais elle ne donne rien pour rien, d’où l’idée du sacrifice. En remontant le temps, le héros découvre une autre histoire dans le passé, comme un puits dans le puits. La jonction n’est pas facile à établir, mais la «conteuse» s’en sort de manière magistrale en proposant une prose qui se lit d’un trait.
Comme dans les contes, cette histoire laisse beaucoup de place aux aspects terrifiants symbolisés par l’œuvre du diable qui tente de corrompre les âmes les plus pures. «Pousser les gens à se trahir, à se détruire, participer à des complots secrets qui plongeaient des peuples entiers dans des fléaux sans fin, apprendre l’art du mensonge et du vol (…)».
Quand le maléfice agit, les personnages perdent leur bonté naturelle, comme dans la description de la femme aimée. «Les hommes se prosternaient devant cette beauté dangereuse qui possédait en même temps la fraîcheur de l’innocence». Un livre pour la jeunesse, mais pas seulement, avec des illustrations dessinées par l’auteure elle-même qui est en même temps webdesigner et diplômée (master) en informatique à Oran. 
Azul
Azul

Nombre de messages : 24960
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parution : Révèle-moi ton secret, le premier livre de Dalila Hannouche Empty Re: Parution : Révèle-moi ton secret, le premier livre de Dalila Hannouche

Message  Azul le Mer 16 Jan - 10:59

https://www.elwatan.com/regions/ouest/oran/parution-revele-moi-ton-secret-le-premier-livre-de-dalila-hannouche-28-11-2018
Azul
Azul

Nombre de messages : 24960
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parution : Révèle-moi ton secret, le premier livre de Dalila Hannouche Empty Re: Parution : Révèle-moi ton secret, le premier livre de Dalila Hannouche

Message  Azul le Mer 16 Jan - 11:01

https://dalilahannouche.home.blog/2019/01/06/seance-de-dedicace-au-petit-lecteur-doran/
Azul
Azul

Nombre de messages : 24960
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parution : Révèle-moi ton secret, le premier livre de Dalila Hannouche Empty Re: Parution : Révèle-moi ton secret, le premier livre de Dalila Hannouche

Message  Azul le Mer 16 Jan - 11:02

https://dalilahannouche.home.blog/
Azul
Azul

Nombre de messages : 24960
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parution : Révèle-moi ton secret, le premier livre de Dalila Hannouche Empty Re: Parution : Révèle-moi ton secret, le premier livre de Dalila Hannouche

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum