Rachid Boudjedra à Aokas le samedi 19 janvier 2019

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Rachid Boudjedra à Aokas le samedi 19 janvier 2019 - Page 3 Empty Re: Rachid Boudjedra à Aokas le samedi 19 janvier 2019

Message  Azul le Dim 20 Jan - 14:28

Rachid Boudjedra à Aokas le samedi 19 janvier 2019 - Page 3 6210
Azul
Azul

Nombre de messages : 23465
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Rachid Boudjedra à Aokas le samedi 19 janvier 2019 - Page 3 Empty Re: Rachid Boudjedra à Aokas le samedi 19 janvier 2019

Message  Azul le Dim 20 Jan - 15:46

Très beau café littéraire avec Rachid Boudjedra. En fait un vrai café littéraire; nous n'avons parlé presque que de ses livres. Puis il est venu chez nous avec beaucoup de bienveillance et de disposition d'esprit positive sachant l'excellent travail qui se fait sur Aokas en terme de construction de la citoyenneté.
Sur les photos, vous allez remarqué ou avez remarqué pour les présents que la kachabia qu'il porte est toute élimée et présente même des trous à certains endroits. Non que notre illustre écrivain suit la mode des jeans déchirés et troués à sa manière, c'est que cette kachabia lui a été tissée par sa maman il y a peut-être 70 ans et qu'il la porte comme s'il porte sa maman sur le dos.
Merci Lounis Chabane, comme toujours, tu as ajouté une touche de magnificence au café littéraire.

Fatah Bouhmila
Azul
Azul

Nombre de messages : 23465
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Rachid Boudjedra à Aokas le samedi 19 janvier 2019 - Page 3 Empty Re: Rachid Boudjedra à Aokas le samedi 19 janvier 2019

Message  Azul le Dim 20 Jan - 16:07

Rachid Boudjedra dédicace ses œuvres au Café littéraire d’Aokas 19 janvier 2019
Azul
Azul

Nombre de messages : 23465
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Rachid Boudjedra à Aokas le samedi 19 janvier 2019 - Page 3 Empty Re: Rachid Boudjedra à Aokas le samedi 19 janvier 2019

Message  Azul le Dim 20 Jan - 16:17

https://www.youtube.com/watch?v=HySedSff0DA
Azul
Azul

Nombre de messages : 23465
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Rachid Boudjedra à Aokas le samedi 19 janvier 2019 - Page 3 Empty Re: Rachid Boudjedra à Aokas le samedi 19 janvier 2019

Message  Azul le Dim 20 Jan - 16:17

Azul
Azul

Nombre de messages : 23465
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Rachid Boudjedra à Aokas le samedi 19 janvier 2019 - Page 3 Empty Re: Rachid Boudjedra à Aokas le samedi 19 janvier 2019

Message  Azul le Dim 20 Jan - 16:18

https://www.youtube.com/watch?v=HySedSff0DA
Azul
Azul

Nombre de messages : 23465
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Rachid Boudjedra à Aokas le samedi 19 janvier 2019 - Page 3 Empty Re: Rachid Boudjedra à Aokas le samedi 19 janvier 2019

Message  Azul le Dim 20 Jan - 16:19

Azul
Azul

Nombre de messages : 23465
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Rachid Boudjedra à Aokas le samedi 19 janvier 2019 - Page 3 Empty Re: Rachid Boudjedra à Aokas le samedi 19 janvier 2019

Message  Azul le Dim 20 Jan - 16:19

https://www.youtube.com/watch?v=2KYp3sWkKN4
Azul
Azul

Nombre de messages : 23465
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Rachid Boudjedra à Aokas le samedi 19 janvier 2019 - Page 3 Empty Re: Rachid Boudjedra à Aokas le samedi 19 janvier 2019

Message  Azul le Lun 21 Jan - 20:42

UN RÉGAL LITTÉRAIRE

Je suis en train de me faire dédicacer l'unique livre que j'ai acquis lors du café littéraire consacré à Rachid Boudjedra. Tous les autres, ou je les les lus et perdus ou je les ai encore. Ce livre intitulé CHRONIQUES D'UN MONDE INTROUVABLE est un recueil de chroniques de l'auteur de L'ESCARGOT ENTÊTÉ, parues en leur temps dans la presse nationale comme El Watan avant qu'on lui ferme les portes et aussi dans la presse nationale. J'ai voulu l'avoir parce que je ne l'avais pas et que je n'ai certainement pas lu certaines; n'étant pas un incoonditionnel de la presse. Puis j'ai voulu relire certaines qui m'avaient beaucoup plu, celles consacrées aux peintres, Rachid Boudjedra étant un grand connaisseur de la peinture, art majeur s'il en est. D'ailleurs son dernier roman, celui qui lui a valu son invitation au café littéraire, est en grande partie de 2 peintres qui l'avaient influencé dans son adolescence et qui sont Albert Marquet et El Wacity. Une des raisons d'être des cafés littéraires est de coller à l'actualité éditoriale et Rachid Boudjedra vient de sortir LA DÉPOSSESSION aux éditions Frantz Fanon de notre ami Amar Inegrachen, ami du café littéraire s'entend. C'est notre ami aussi oui ! Mais ce qui compte c'est qu'il est l'ami de l'institution du café littéraire et le soutiens inconditionnellement.
J'ai acheté aussi ce livre des chroniques de Rachid Boudjedra car c'est un peu la mode des chroniques dans notre pays ou bien c'est moi qui découvre cela, peu importe. Et comme toujours, lorsque j'acquiers un livre, je l'ai commencé dès que je suis arrivé chez moi. Je n'ai pas cherché les textes qui parlent des peintres, d'ailleurs ils sont à la fin de l'ouvrage. J'ai lu la quatrième de couverture, j'ai bien regardé la couverture pour connaitre l'auteur de la photo si c'est une photo, j'ai révisé les titres de sa quarantaine d'ouvrages et j'ai lu la belle dédicace. Puis je me suis immergé dans le premier texte pour m'imprégner un peu du style, quoique je connais un peu comment écrit Rachid Boudjedra ou ses différents styles tant journalistique que romanesque.
Je n'ai pas lâché le livre jusqu'à la page 26; à la fin de la troisième chronique. Alors que j'étais mort de sommeil pour diverses raisons dont celle que nous avions bu beaucoup en mangeant, la bouffe ayant été succulente au Sable d'Or et le vin d'Algérie qui n'est plus à présenter. Je crois que nous avions bu du Saint Augustin, voilà.
Les chroniques de Rachid Boudjedra m'ont accroché et vraiment accroché parce qu'elles parlent de nous. Elles parlent de nous et elles nous parlent à nous. Elles parlent de nous de l'intérieur et elles ne nous insultent pas. Elles nous opposent un miroir pour s'y mirer mais pas se suicider. Elles nous disent nos travers sans nous casser dans notre dignité. Elles nous disent que tout n'est pas foutu et nous montrent le chemin de l'horizon.
En bref, elles ne s'inscrivent pas dans la haine de soi, que Frantz Fanon a théorisé et expliqué aux peuples décoliser pour continuer leur décolonisation. Et le hasard est curieux puisque le livre est sorti aux éditions Frantz Fanon.
Pour le reste Rachid Boudjedra a été égal à lui même question liberté d'expression et de langage. Il était c'est vrai en terrain conquis. Il a senti l'atmosphère et a tout de suite adopté le tempo qu'il fallait dans le choix des mots.
Mais c'est vrai aussi qu'on le mérite. C'est vrai qu'on mérite qu'on nous dise les choses comme elles sont. La littérature étant aussi un champ d'expression des libertés , l'auteur a été aussi libre dans son discours qu'il l'est dans ses textes.
Au café littéraire d'Aokas et dans le périmètre de la ville en général, nous ne sommes pas de ceux auxquels on montre un cheveu du prophète et qui se pâment. D'ailleurs le message, vrai, il est plutôt subliminal: on montre à qui veut le voir les poils du pubis du prophète ! Allez je ne vous dirai pas le mot en kabyle. Je ne suis pas Rachid Boudjedra. Je n'ai ni son talent ni son courage.
Je me pose quand-même la question que voici: et si on exposait un cheveux de Cacnaq !
On se pâme bien devant le Saint Suaire !
Le café littéraire avec Rachid Boudjedra a été une réussite car c'en fut vraiment un. Nous avons parlé presque que de littérature. De ces livres quoi ! Il a fait un bref speech, un quart d'heure tout au plus, puis il a développé son être d'écrivain dans le débat, en réponse aux questions et intervenants du public. Les interventions ont montré que l'illustre auteur est connu. Non ce n'est pas un pléonasme. Les gens connaissent et ont lu ses livres. Les questions ont été précises et pertinentes. Rachid Boudjedra a d'ailleurs vraiment remercié le public pour sa qualité. Il a dit que c'est rare que ça se passe comme cela. C'est à dire qu'il a animé un vrai café littéraire.

fatah bouhmila
Azul
Azul

Nombre de messages : 23465
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Rachid Boudjedra à Aokas le samedi 19 janvier 2019 - Page 3 Empty Re: Rachid Boudjedra à Aokas le samedi 19 janvier 2019

Message  Azul le Lun 21 Jan - 20:43

La réussite du Café littéraire d’Aokas est due aux efforts conjugués de tous. Que tous ceux qui y contribuent trouvent ici notre gratitude et respect.
Azul
Azul

Nombre de messages : 23465
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Rachid Boudjedra à Aokas le samedi 19 janvier 2019 - Page 3 Empty Re: Rachid Boudjedra à Aokas le samedi 19 janvier 2019

Message  Azul le Lun 21 Jan - 20:44

Bouzid Boumezoued Mon cher Tafsut, il arrive que des gens s'arrogent le droit de squatter un parti, une idéologie ou un mouvement, comme on s'approprie un "gourbi" et daigne le droit aux autres de s"'intéresser". Ce phénomène simplifier jusqu'à coller des "dires" ou des "positions" sur ces sujets évoqués.Boudjedra n'est pas un anti Kabyle, puisqu'il nous le dis et que nous l'écoutons... Ce sont les baltaguis d'un nouveau genre qui nous narguent à chaque fois qu'un auteur vienne à Aokas. Boudjedra, Daoud, Sensal, Amari, sont des auteurs de grandes valeurs littéraires.Ils font la gloire de notre pays dans la francophonie.Même s'ils ne sont pas d'accord entre eux, nous avons l'obligation de les apprécier pour ce qu'ils font et n'ajoutant pas de l'huile sur le feu.Ils sont des producteurs et l'Algérie entière en tire profit. Personnellement ces quatre grandes figures sont mes idoles.
Azul
Azul

Nombre de messages : 23465
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Rachid Boudjedra à Aokas le samedi 19 janvier 2019 - Page 3 Empty Re: Rachid Boudjedra à Aokas le samedi 19 janvier 2019

Message  Azul le Mar 29 Jan - 10:35

Je trouve sur Facebook un acte insignifiant, des publications qui insultent et s'opposent au Café Littérature d'Aokas après avoir invité les deux écrivains Chawki Amari et Rachid Boudjedra. Je rappelle que ce lieu est destiné au débat, à la critique et à l'échange. On ne peut être que fière de leurs efforts. C'est grâce à leur travail que j'ai eu la force nécessaire pour écrire mon roman " Les Indésirables". J'y ai appris à nourrir un rêve qui s'est réalisé. Le livre est la vraie et la plus inépuisable des richesses. C'est par la science et la réflexion positives que l'Algerie avancera.



Lyes Tighzert
Azul
Azul

Nombre de messages : 23465
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Rachid Boudjedra à Aokas le samedi 19 janvier 2019 - Page 3 Empty Re: Rachid Boudjedra à Aokas le samedi 19 janvier 2019

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum