médecins résidents violemment agressés par la police le mercredi 03 janvier 2018 à Alger

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

médecins résidents violemment agressés par la police le mercredi 03 janvier 2018 à Alger

Message  Nouara le Mer 3 Jan - 15:51

avatar
Nouara

Nombre de messages : 579
Date d'inscription : 31/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: médecins résidents violemment agressés par la police le mercredi 03 janvier 2018 à Alger

Message  Nouara le Mer 3 Jan - 15:52

avatar
Nouara

Nombre de messages : 579
Date d'inscription : 31/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: médecins résidents violemment agressés par la police le mercredi 03 janvier 2018 à Alger

Message  Nouara le Mer 3 Jan - 15:52

avatar
Nouara

Nombre de messages : 579
Date d'inscription : 31/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: médecins résidents violemment agressés par la police le mercredi 03 janvier 2018 à Alger

Message  Nouara le Mer 3 Jan - 15:53

avatar
Nouara

Nombre de messages : 579
Date d'inscription : 31/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: médecins résidents violemment agressés par la police le mercredi 03 janvier 2018 à Alger

Message  Nouara le Mer 3 Jan - 15:53

gravissime!
médecins résidents violemment agressés par la police le mercredi 03 janvier 2018 à Alger parce qu'ils ont osé demander leurs droits! pauvre police!
avatar
Nouara

Nombre de messages : 579
Date d'inscription : 31/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: médecins résidents violemment agressés par la police le mercredi 03 janvier 2018 à Alger

Message  Nouara le Mer 3 Jan - 15:55

Plusieurs blessés dans des accrochages entre médecins résidents et policiers à Alger

L'Actualité en temps réel Par: Hassan Saadoun 03 Janv. 2018 à 11:40





Plusieurs personnes ont été blessées, dont un grave, lors d’accrochages entre la police et les médecins résidents durant un rassemblement de ces derniers au CHU de Mustapha Bacha à Alger, a-t-on constaté sur place.
Plusieurs centaines de médecins résidents venus de plusieurs wilayas du pays (Oran, Tizi Ouzou, etc.) se sont rassemblé à l’intérieur de l’hôpital. Les manifestants ont par la suite tenté de sortir de l’enceinte mais se sont retrouvé bloqués devant le portail principal du CHU. Ce dernier a été totalement verrouillé par les forces de l’ordre qui ont mis en place un important dispositif empêchant quiconque d’entrer ou sortir par le portail principal, obligeant les patients à emprunter la portail secondaire pour entrer ou quitter l’hôpital.

Le verrouillage du portail principal a entraîné une série d’accrochages entre manifestants et policiers. Les forces de l’ordre ont fait usage de matraques contre la foule de médecins résidents scandant des slogans tels que « Bac +12 » ou encore « Ulac smah ulac ». Plusieurs blessés sont à noter, dont un grave ayant été évacué par les manifestants.
À l’heure actuelle, les médecins résidents sont toujours positionnés devant le portail principal pour tenter de sortir manifester dans la rue.








  • Ailleurs sur le Web



     


avatar
Nouara

Nombre de messages : 579
Date d'inscription : 31/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: médecins résidents violemment agressés par la police le mercredi 03 janvier 2018 à Alger

Message  Nouara le Mer 3 Jan - 15:56

avatar
Nouara

Nombre de messages : 579
Date d'inscription : 31/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: médecins résidents violemment agressés par la police le mercredi 03 janvier 2018 à Alger

Message  Nouara le Mer 3 Jan - 15:56

avatar
Nouara

Nombre de messages : 579
Date d'inscription : 31/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: médecins résidents violemment agressés par la police le mercredi 03 janvier 2018 à Alger

Message  Nouara le Mer 3 Jan - 15:57

avatar
Nouara

Nombre de messages : 579
Date d'inscription : 31/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: médecins résidents violemment agressés par la police le mercredi 03 janvier 2018 à Alger

Message  Nouara le Mer 3 Jan - 15:58

avatar
Nouara

Nombre de messages : 579
Date d'inscription : 31/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: médecins résidents violemment agressés par la police le mercredi 03 janvier 2018 à Alger

Message  Nouara le Mer 3 Jan - 15:59

avatar
Nouara

Nombre de messages : 579
Date d'inscription : 31/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: médecins résidents violemment agressés par la police le mercredi 03 janvier 2018 à Alger

Message  Nouara le Mer 3 Jan - 15:59

avatar
Nouara

Nombre de messages : 579
Date d'inscription : 31/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: médecins résidents violemment agressés par la police le mercredi 03 janvier 2018 à Alger

Message  Nouara le Mer 3 Jan - 16:00

avatar
Nouara

Nombre de messages : 579
Date d'inscription : 31/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: médecins résidents violemment agressés par la police le mercredi 03 janvier 2018 à Alger

Message  Nouara le Mer 3 Jan - 16:03

avatar
Nouara

Nombre de messages : 579
Date d'inscription : 31/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: médecins résidents violemment agressés par la police le mercredi 03 janvier 2018 à Alger

Message  Nouara le Mer 3 Jan - 16:15

avatar
Nouara

Nombre de messages : 579
Date d'inscription : 31/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: médecins résidents violemment agressés par la police le mercredi 03 janvier 2018 à Alger

Message  Nouara le Mer 3 Jan - 16:19

avatar
Nouara

Nombre de messages : 579
Date d'inscription : 31/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: médecins résidents violemment agressés par la police le mercredi 03 janvier 2018 à Alger

Message  Nouara le Mer 3 Jan - 16:21

avatar
Nouara

Nombre de messages : 579
Date d'inscription : 31/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: médecins résidents violemment agressés par la police le mercredi 03 janvier 2018 à Alger

Message  Nouara le Mer 3 Jan - 17:02

Des médecins résidents tabassés ce matin par des policiers alors qu'ils tenaient de sortir de l’hôpital Mustapha Bacha d'Alger où ils tenaient un rassemblement. Et on s'étonne que des milliers d'étudiants veuillent se barrer du bled Ces images sont une prime à l'exportation des cerveaux.
avatar
Nouara

Nombre de messages : 579
Date d'inscription : 31/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: médecins résidents violemment agressés par la police le mercredi 03 janvier 2018 à Alger

Message  Nouara le Mer 3 Jan - 17:05

avatar
Nouara

Nombre de messages : 579
Date d'inscription : 31/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: médecins résidents violemment agressés par la police le mercredi 03 janvier 2018 à Alger

Message  Nouara le Mer 3 Jan - 17:09

avatar
Nouara

Nombre de messages : 579
Date d'inscription : 31/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: médecins résidents violemment agressés par la police le mercredi 03 janvier 2018 à Alger

Message  Nouara le Mer 3 Jan - 17:11

Protestation des médecins résidents : des manifestants tabassés
Actualités
le mercredi, 3 janvier, 2018


Partager l'article







Des médecins blessés et d’autres malmenés, ce matin à l’hôpital Mustapha Bacha d’Alger. En effet, les médecins résidents, en contestation depuis plusieurs semaines, ont tenté d’organiser une marche pour faire valoir leurs revendications. Regroupés dès les premières heures de la matinée à l’intérieur de l’hôpital, plusieurs dizaines de médecins, venus de plusieurs wilayas, dont Oran et Tizi Ouzou, ont scandé des slogans hostiles aux autorités qui n’acceptent toujours pas de satisfaire leurs revendications.
« Ulac Smah, ulac », « Bac-12 »… scandent les manifestants avant de prendre la décision, en fin de matinée, d’entamer une marche dans les rues d’Alger. Mais les manifestants ont été stoppés net à au niveau du portail principal de l’infrastructure hospitalière. Des renforts de la police, dépêchés sur les lieux, ont formé un cordon compact pour empêcher les jeunes médecins de sortir et de poursuivre leur marche dans les rues de la capitale.
Les protestataires tentent alors de forcer le cordon de sécurité, avant d’être repousser par les policiers qui ont fait usage de leurs matraques. Bilans, plusieurs blessés parmi les résidents et une pagaille générale à l’hôpital.
Lire aussi



Bouira, 2 300 logements datant des années 2000 non encore…

mercredi, 3 janvier, 2018 0



Chorfa (Bouira): la nouvelle loi de finances fait sortir les…

mercredi, 3 janvier, 2018 0



Algérie : un fort séisme enregistré à Blida

mardi, 2 janvier, 2018 0



Présidentielle Avril 2019: Les ballons sonde sont déjà…

mardi, 2 janvier, 2018 0



Verdict dans l’affaire Mourad Bouzidi/ Djelloul…

mardi, 2 janvier, 2018 0

Le CHU a été complètement verrouillé par les forces de l’ordre, en civile en uniforme, qui ont mis en place un important dispositif empêchant quiconque d’entrer ou sortir par le portail principal, obligeant les patients à emprunter le portail secondaire.
Le  bras de fer opposant le ministre de la Santé Mokhtar Hasbellaoui et les membres du Collectif autonome des médecins résidents algériens (CAMRA) dure, rappelons-le, depuis plusieurs semaine. Les tentatives du ministre de contenir la colère des médecins résidents se sont avérées vaines. La dernière rencontre ayant regroupé les deux partis, fin décembre dernier, a débouché sur une impasse.
L’ensemble des points inscrits dans la plateforme de revendications, du CAMRA demeurent toujours en suspend malgré le discours rassurant prononcé à plusieurs reprises par le ministre devant la presse. Dans l’incapacité de répondre aux revendications, le premier responsable du ministère « n’a fait que dégager sa responsabilité ».
Selon les protestataires, le ministre a versé dans « l’art de l’évitement » en affirmant qu’il n’était pas « responsable » ou que « cela ne relève pas de mes prérogatives ». « Concernant la question du service civil, il a répondu que le dossier est désormais au niveau de l’APN et que pour l’instant, il était impossible de se prononcer dessus », soulignent aussi les protestataires.
Massinissa Ikhlef
avatar
Nouara

Nombre de messages : 579
Date d'inscription : 31/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: médecins résidents violemment agressés par la police le mercredi 03 janvier 2018 à Alger

Message  Nouara le Mer 3 Jan - 17:27

Grève des médecins résidents: la police réprime violemment le rassemblement des grévistes à l'hôpital Mustapha
HuffPost Algérie  |  Par Latifa Abada








Publication: 03/01/2018 12h15 CET Mis à jour: il y a 42 minutes









Le rassemblement national des médecins résidents à l’hôpital Mustapha s'est transformé en confrontation directe entre policiers et médecins grévistes quand ces derniers ont tenté de se rassembler à l'extérieur de l'enceinte hospitalière. Une violente répression s'est alors abattue sur eux.


Les forces anti émeutes, en nombre, ont encerclé l'enceinte et bloqué les accès à l’hôpital empêchant même les malades d'y entrer notamment par les deux portes accessibles de la place du 1er mai.


Les forces anti-émeutes ont repoussé violemment les grévistes à l'intérieur de l'enceinte hospitalière avant de la fermer. Des blessés ont été enregistrés parmi les médecins présents à ce rassemblement.


A cette heure-ci, les riverains n'entendent que les slogans des grévistes hostiles à leur tutelle qui n'a pas répondu à leurs revendications.
Les médecins saccadent aussi des slogans hostiles au pouvoir qui réprime violemment un rassemblement de médecins.
Pour rappel, les médecins résidents s’insurgent contre le fait qu’ils soient affectés d’office dans des régions isolées pour travailler dans une infrastructure publique durant au moins deux années sans que leurs situations familiales ne soient prises en considération. Ils revendiquent, notamment la révision du service civil dans sa forme actuelle.
Les grévistes se plaignent des conditions de travail difficiles au niveau des régions vers lesquelles ils sont généralement affectés. Des conditions difficiles qui se caractérisent, notamment par l’absence de logements, de moyens de transports ou encore de moyens propres à leurs métiers et même d’agents paramédicaux.
avatar
Nouara

Nombre de messages : 579
Date d'inscription : 31/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: médecins résidents violemment agressés par la police le mercredi 03 janvier 2018 à Alger

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum