HOMMAGE A ADRAR MADJID LE SAMEDI 16 SEPTEMBRE 2017 A AOKAS

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: HOMMAGE A ADRAR MADJID LE SAMEDI 16 SEPTEMBRE 2017 A AOKAS

Message  rebelle kabyle le Dim 17 Sep - 19:50


rebelle kabyle

Nombre de messages : 6872
Date d'inscription : 12/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOMMAGE A ADRAR MADJID LE SAMEDI 16 SEPTEMBRE 2017 A AOKAS

Message  rebelle kabyle le Dim 17 Sep - 19:51


rebelle kabyle

Nombre de messages : 6872
Date d'inscription : 12/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOMMAGE A ADRAR MADJID LE SAMEDI 16 SEPTEMBRE 2017 A AOKAS

Message  rebelle kabyle le Dim 17 Sep - 19:51


rebelle kabyle

Nombre de messages : 6872
Date d'inscription : 12/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOMMAGE A ADRAR MADJID LE SAMEDI 16 SEPTEMBRE 2017 A AOKAS

Message  rebelle kabyle le Dim 17 Sep - 19:51


rebelle kabyle

Nombre de messages : 6872
Date d'inscription : 12/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOMMAGE A ADRAR MADJID LE SAMEDI 16 SEPTEMBRE 2017 A AOKAS

Message  rebelle kabyle le Dim 17 Sep - 19:52

Azday Adelsan n Weqqas - Tajmilt i Lmajid Adrar, 16.09.2017, deg unammas adelsan Reḥmani Sliman.

rebelle kabyle

Nombre de messages : 6872
Date d'inscription : 12/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOMMAGE A ADRAR MADJID LE SAMEDI 16 SEPTEMBRE 2017 A AOKAS

Message  rebelle kabyle le Dim 17 Sep - 19:53

IMMA TADRART LA PETITE MONTAGNE DE LA LIBERTÉ
L'association Azday, tutrice du café littéraire d'Aokas, a organisé une après-midi musicale et de témoignages en hommage à Madjid Adrar dit Madja, décédé le 1 août dernier. Ce fut un moment perlé d'intenses émotions et de francs échanges sur une période et un état d'esprit, celle de la courte vie du défunt chanteur.
J'ai appris une chose essentielle pour moi et le concernant; c'est qu'il n'était pas fou.
C'était un artiste jusqu'au bout des ongles et il avait vécu sa liberté jusqu'à ce que mort s'en suive. Il avait une sensibilité exacerbée et il ne pouvait se réaliser que dans l'art. Il s'était très vite orienté vers la chanson et pour ce faire, il s'est construit sa première guitare avec un bidon d'huile pour automobile et des fils en nylon, ceux des pêcheurs, qu'il avait fixés sur un manche en bois de menuiserie.
D'ailleurs, selon le témoignage d'un de ses neveux, il a continué à se confectionner ses instruments à cordes plus tard.
Madjid Adrar est né en 1960, quelques années après Matoub. Il a adopté son aîné aux premières heures de son émergence. Il a été un des tous premiers à déceler son génie et à chanter ses chansons partout où on l'invitait. Dans les mariages par exemple, Madja chantait Matoub et vous savez tous que Matoub a toujours appelé à la révolution !
Plus tard, Madjid Adrar a enregistré et commercialisé 2 cassettes. Il avait aussi fait son service national sans trop de problèmes. C'est plus tard que ça a mal tourné pour lui: il était amoureux d'une fille qui a été donnée en mariage pendant son absence. Puis son père très autoritaire et conservateur n'avait jamais accepté que son fils soit chanteur. De nos jours encore, le chanteur ou l'artiste en général n'est pas très admis sous les latitudes de Kabylie. Notre société ne lui trouve pas encore de statut idoine, lui qui parle de liberté et d'amour. Et lorsque ses deux qualités propres à l'homme se rencontrent, c'est presque la bombe H.
Il avait rencontré par 2 fois son idole Matoub à Paris. Il l'avait vivement encouragé à poursuivre sa voie et à continuer le travail qu'il faisait. Entre artistes écorchés vifs, ils ne pouvaient pas ne pas se comprendre.
Madja a passé sa courte vie a sillonner les rues d'Aokas avec son instrument de musique et à se reposer tantôt sur les bancs publics tantôt sur le sable de la plage aux pieds de Imma Tadrart, la mère montagne du cap du requin.
Madjid Adrar n'était pas fou, c'était au plus un marginal que les convenances sociales étouffaient. Sa vie errante a été un choix conformément à la poursuite sans limite de sa limite.
Madja a aimé sa liberté à la folie et ce n'est pas de la poésie.
Il a toujours été lucide avec ses connaissances et les artistes nombreux sur Aokas. Il leur avait tout le temps parlé normalement, et poétiquement par contre. Ils sont nombreux à être venus le dire en cette après-midi de l'hommage qui lui a été rendu.
Il est parti le 1 août pour habiter l'éternité et les cœurs qui l'avaient aimé et qu'il avait séduit. Il avait 57 ans et aucun age n'est bon pour mourir lorsqu'on est bon. Mais bon ! Il repose en paix du côté de Boukhelifa, pas loi de la fontaine des fontaines ou la terre des ses aïeux.
Lorsque j'ai appris son décès, il m'a tiré une larme et les mots suivants qui ont été traduits par mon ami Salah Loukkad, merveilleusement au kabyle.
Je me suis évadé d'un roman
Je suis un souffle de vent
Je suis un personnage de roman
Je suis né de la semence de Kateb Yacine
Je ne suis pas Lakhdar non
Lakhdar c'est lui
Et ma mère c'est Imma Tadrart
Je suis le fils légitime des Azriate
Je suis un sans-dent
Et le vent m'a emporté pour de bon
Am ucelyaḍ n waḍu
Seg ungal id ukreɣ aḍar
D awudam deg ungal
Si Kateb Yacine id fruriɣ
Nek mačči d Lexḍar
D netta kan i d Lexḍar
Yamma d yemma Tadrart
Seg uẓar n Azaryat id mɣiɣ
Am ufermac ur nɣez
Idem waḍu ur d-as-iḍliq

Fatah Bouhmila

rebelle kabyle

Nombre de messages : 6872
Date d'inscription : 12/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOMMAGE A ADRAR MADJID LE SAMEDI 16 SEPTEMBRE 2017 A AOKAS

Message  rebelle kabyle le Dim 17 Sep - 19:53

Un hommage pour notre artiste Adrar Madjid ( madja ) mort déjà plus d'un mois .
Madjid Adrar natif d'Aokas ,il a édité 2 albums sur le marché, il a de belles chansons et il est poète en même temps , j' ai aimé beaucoup ces chansons , il a chanté sur l'amour ,les parents, sur la vie, la fête et la joie, Madjid fait partis aussi des premiers artistes de la région du sahel qui a chanté pour notre fameux club la JSK, Madjid d'après les témoignages des artistes d'Aokas ,sa famille et ces amis été surnommé Matoub , car il interprète très bien ces chansons , Madja aussi a pu rencontré Matoub lounes en France les années 80 pas mal de reprises , d'ailleurs Matoub à beaucoup remercié Madjid , ils ont pris un coups ensembles dans un bar en France, et après son retour Madjid a eu une dépression, donc il prends du traitement psychiatrique et boit en même temps ,victime de notre société , malgré tout ça il a pu animé des galas et des soirées musicales et des fêtes de mariages avec son adorable public , madjid un brave homme estimé pour toute la daïra d'Aokas, il a une belle chanson là où il cite tous les villages de deux communes de la daïra d' Aokas , je vous invite à chercher et écouter ces belles chansons.
Malgré que la vie été pas tendre avec madjid , mais madjid à marqué son nom dans la chanson et la musique kabyle , t toujours vivant Madja .
Et un grand merci pour mes amis d' azday adelsan n Aokas et merci pour tout l'assistance, et un grand merci pour la famille adrar qu' ont répondu à l'appel de notre association


Chabane Faouzi

rebelle kabyle

Nombre de messages : 6872
Date d'inscription : 12/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOMMAGE A ADRAR MADJID LE SAMEDI 16 SEPTEMBRE 2017 A AOKAS

Message  rebelle kabyle le Dim 17 Sep - 19:54


rebelle kabyle

Nombre de messages : 6872
Date d'inscription : 12/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOMMAGE A ADRAR MADJID LE SAMEDI 16 SEPTEMBRE 2017 A AOKAS

Message  rebelle kabyle le Dim 17 Sep - 19:54


rebelle kabyle

Nombre de messages : 6872
Date d'inscription : 12/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOMMAGE A ADRAR MADJID LE SAMEDI 16 SEPTEMBRE 2017 A AOKAS

Message  laic-aokas le Mar 19 Sep - 17:29

avatar
laic-aokas

Nombre de messages : 14274
Date d'inscription : 03/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOMMAGE A ADRAR MADJID LE SAMEDI 16 SEPTEMBRE 2017 A AOKAS

Message  laic-aokas le Mar 19 Sep - 17:29

avatar
laic-aokas

Nombre de messages : 14274
Date d'inscription : 03/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOMMAGE A ADRAR MADJID LE SAMEDI 16 SEPTEMBRE 2017 A AOKAS

Message  laic-aokas le Mar 19 Sep - 17:29

Acuɣer acuɣer
anaẓur di tmurt-is
Acuɣer acuɣer
Ur yesɛa Azal-is ...
Extrait d'une excellente chanson de Lalou Kamel en hommage à Madjid Adrar à Aokas , bonne écoute ...
avatar
laic-aokas

Nombre de messages : 14274
Date d'inscription : 03/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOMMAGE A ADRAR MADJID LE SAMEDI 16 SEPTEMBRE 2017 A AOKAS

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum