Aokas: L’administration s’entête à museler les libertés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aokas: L’administration s’entête à museler les libertés

Message  laic-aokas le Jeu 27 Juil - 0:16

Aokas: L’administration s’entête à museler les libertés





Lyes TOUATI, membre actif du collectif de la société civile d’Aokas s’exprime sur les convocations de la police adressées ce Mercredi  à deux militants associatifs suite aux émeutes survenus Samedi dernier
BejaiaNews : On vient d’apprendre que deux militants associatifs d’Aokas vient d’etre convoqués par la police, peut ‘on dire que les signes d’apaisement lancés par le délégué de sécurité lors de votre rencontre de Mardi matin , ne sont que des manœuvres ?
Lyes TOUATI : C’est une démarche contraire aux déclarations d’apaisement faites par le délégué de sécurité lors de la  réunion tenue hier au siège de la wilaya. En effet deux citoyens (TOUATI Lyes et KERKAR Nacer ) d’Aoaks ayant pris part a la marche du Samedi dernier, qui a tourné en émeutes suite a la répression qui s’est abattu sur la population, ont été convoqués, l’un en urgence alors que il se retrouve en dehors du territoire d’Aokas et l’autre convoqué pour demain. Nous ignorons s’il  y’aura d’autres convocations.
BejaiaNews : Comment interpréter cette démarche ?
Lyes TOUATI : C’est une démarche provocatrice. L’administration n’a pas respecté ses engagements, ils nous ont demandé de faire table rase du passé, alors que ils font le contraire, ils continuent dans leurs entêtement et musèlement de nos libertés.
BejaiaNews : Que comptez-vous faire face à cette évolution ?
Lyes TOUATI : Nous n’accepterons jamais qu’un de nos concitoyens soit humilié où poursuivi  en justice, nous exigeons l’arrêt immédiat des intimidations et le retrait de ces poursuites. Cette attitude ne fera que renforcer notre détermination et notre mobilisation, les seuls coupables sont ceux qui ont donné l’ordre de réprimer  et d’empêcher la tenue des rencontres littéraires, en mobilisant les forces de répression pour réprimer des citoyens assoiffés de culture, c’est les policiers qui ont saccagé le centre culturel et qui ont provoqué l’émeute du Samedi dernier ,que nous réservons le droit de les  poursuivre en justice
BejaiaNews : Quelle est la réplique que vous envisagez donner ?
Lyes TOUATI : Certains députés nous  ont promis de prendre la chose en charge, nous  les remercierons, et de notre coté nous  sommes convaincus  que seule la mobilisation populaire peut mettre fin à ces intimidations, Samedi, nous ne marcherons pas seulement pour imposer des activités culturelles sons autorisation, mais aussi pour le retrait de ces poursuites.
Entretien réalisé par Raouf M/BéjaiaNews
avatar
laic-aokas

Nombre de messages : 14274
Date d'inscription : 03/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aokas: L’administration s’entête à museler les libertés

Message  laic-aokas le Jeu 27 Juil - 0:17

BejaiaNews : On vient d’apprendre que deux militants associatifs d’Aokas vient d’etre convoqués par la police, peut ‘on dire que les signes d’apaisement lancés par le délégué de sécurité lors de votre rencontre de Mardi matin , ne sont que des manœuvres ?
Lyes TOUATI : C’est une démarche contraire aux déclarations d’apaisement faites par le délégué de sécurité lors de la  réunion tenue hier au siège de la wilaya. En effet deux citoyens (TOUATI Lyes et KERKAR Nacer ) d’Aoaks ayant pris part a la marche du Samedi dernier, qui a tourné en émeutes suite a la répression qui s’est abattu sur la population, ont été convoqués, l’un en urgence alors que il se retrouve en dehors du territoire d’Aokas et l’autre convoqué pour demain. Nous ignorons s’il  y’aura d’autres convocations.
avatar
laic-aokas

Nombre de messages : 14274
Date d'inscription : 03/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aokas: L’administration s’entête à museler les libertés

Message  laic-aokas le Jeu 27 Juil - 0:19

BejaiaNews : On vient d’apprendre que deux militants associatifs d’Aokas vient d’etre convoqués par la police, peut ‘on dire que les signes d’apaisement lancés par le délégué de sécurité lors de votre rencontre de Mardi matin , ne sont que des manœuvres ?
Lyes TOUATI : C’est une démarche contraire aux déclarations d’apaisement faites par le délégué de sécurité lors de la  réunion tenue hier au siège de la wilaya. En effet deux citoyens (TOUATI Lyes et KERKAR Nacer ) d’Aoaks ayant pris part a la marche du Samedi dernier, qui a tourné en émeutes suite a la répression qui s’est abattu sur la population, ont été convoqués, l’un en urgence alors que il se retrouve en dehors du territoire d’Aokas et l’autre convoqué pour demain. Nous ignorons s’il  y’aura d’autres convocations.
avatar
laic-aokas

Nombre de messages : 14274
Date d'inscription : 03/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aokas: L’administration s’entête à museler les libertés

Message  laic-aokas le Jeu 27 Juil - 0:24

TOUT ÇA A CAUSE DE ÇA ET POUR ÇA
La série d'interdictions qui a frappé le café littéraire qu'entretenait l' association AZDAY ADELSAN N WEQQAS a donné naissance à un mouvement citoyen chapeauté par le mouvement associatif , les partis politiques d'opposition a savoir le PST, LE FFS et le RCD et les personnalités culturelles de la Daïra d'Aokas et d'ailleurs.
La mobilisatrice a bradé toutes formes d'interdits et de répressions, le tout était de marcher de la poste d'Aokas vers le centre culturel RAHMANI SLIMANE ou devait se tenir la conférence interdite, puis ouvrir les portes dudit centre pour se réapproprier le droit d'être libre chez soi et faire en sorte que la conférence se tienne ne serait ce qu'à titre symbolique, toute cette sagesse c'est déroulé comme prévu malgré le dispositif anti-émeute déployé pour réprimer RAMDANE ACHAB - s'il vous plait- tout ça dans un esprit calme et pacifique seulement les promoteurs de l'obscurantisme ont décidé autrement, a coups de matraques ils ont réussi a vider le centre et pas interrompre la conférence car les organisateurs ont décidé de la suspendre et de leurs propre gré avant même que les matraques investissent les lieux. Comme la dialectique veut que deux contradictions convergent vers une synthèse, ce fut un échange de coups entre citoyens et ceux qui sont sensés défendre le citoyen, cet affrontement c'est transformé en émeute. Ils l'ont cherché, ils l'ont obtenu.
Mouloud Tiakout
avatar
laic-aokas

Nombre de messages : 14274
Date d'inscription : 03/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aokas: L’administration s’entête à museler les libertés

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum