S'instruire et se cultiver n'est plus toléré içi.La culture et le savoir font peur à AOKAS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

S'instruire et se cultiver n'est plus toléré içi.La culture et le savoir font peur à AOKAS

Message  rebelle kabyle le Mer 19 Juil - 20:04


rebelle kabyle

Nombre de messages : 6053
Date d'inscription : 12/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'instruire et se cultiver n'est plus toléré içi.La culture et le savoir font peur à AOKAS

Message  rebelle kabyle le Mer 19 Juil - 20:04

Mus Sml Pouvoir corrompre les esprits est permis que par l'inculture,alors on s'y attache avec diligence, vite et bienfai

rebelle kabyle

Nombre de messages : 6053
Date d'inscription : 12/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'instruire et se cultiver n'est plus toléré içi.La culture et le savoir font peur à AOKAS

Message  rebelle kabyle le Mer 19 Juil - 20:05

Marie-catherine Krantz Pour moi, Merci. Je suis allée découvrir ce qu'était AOKAS. J'ai appris que cela signifait "requin"... Bien sûr, je suis restée sur ma faim pr tout ce qu'il doit y avoir derrière ce nom. Mais je ne désespère pas !

rebelle kabyle

Nombre de messages : 6053
Date d'inscription : 12/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'instruire et se cultiver n'est plus toléré içi.La culture et le savoir font peur à AOKAS

Message  rebelle kabyle le Mer 19 Juil - 20:06

Fatah Bouhmila


LES LOUPS DE MONSIEUR SEGUIN
Nous vivons une situation de non-droit ou carrément de non-état en ce moment sur Aokas. Sinon, comment comprendre que la sous-préfète refuse d'accuser réception de nos demandes d'autorisation d'organisation de conférences-débat dans le cadre du café littéraire, activité phare de l'association Azday Adelsan n Weqqas. Elle dit qu'elle n'est pas obligée de le faire puisque c'est une affaire interne ! Ou une ineptie du même acabit, n' y étant pas présent personnellement lors de l'entrevue qui a eu lieu entre elle et des membres de Azday. En effet, que veut dire le mot interne qu'elle a prononcé ? Entre nous ? Probablement. Entre nous alors que le torchon brûle depuis le nouvel an berbère, c'est à dire Yennayer dernier ou le 12 janvier pour situer dans le temps l'impulsion du conflit. Puis l'affaire a pris de l'ampleur pour devenir de notoriété nationale et même internationale puisque nos amis du Canada, de France et d'ailleurs relaient nos déboires avec elle. Quand bien même l'immense Mauritanie de Ould machin chouette a fermé les frontières unilatéralement avec la risible Algérie, notre café littéraire et toute la dynamique citoyenne aokassienne suscite le débat ici et ailleurs.
Donc convenons ensemble que la sous-préfète verse dans le paternalisme de mauvais aloi avec son concept vaseux de courrier interne alors que nous sommes à couteaux tirés. Elle pourrait peut être le développer et l’étoffer pour le proposer aux ENA de France et de Navarre et obtenir un brevet à la gloire de L'Algérie.
Concernant la suite qu'elle doit logiquement et minimalement donner à nos demandes, la sous-préfète dit qu'elle les transmet à qui de droit ou la DRAG de Béjaïa mais que la réponse que ces services leur réservent , ..., elle lui est exclusivement réservée !
Connaissez-vous une situation plus ubuesque que celle-ci ?
Nous demandons quelque chose et la réponse est donné à autrui ! Doit-on attendre les fourgons de la police en entrave aux 2 accès de la rue du centre culturel Rahmani Slimane pour savoir que c'est non ? Drôle de communication entre le café littéraire et la sous-préfète !
Tout compte fait et après avoir tous ensemble réfléchi intensément à la situation et recoupé des dires et des non-dits, nous avons convenu que les autorités font croire que nous sommes d'obédience maquiste ou MAKiste; quand on veut tuer son chien on dit qu'il a la rage. Nous vous disons à toutes et à tous que notre association n'appartient à aucune chapelle politique mais que la politique n'est pas faite pour les chiens. Notre association est citoyenne et culturelle et tout un chacun peut y adhérer et militer démocratiquement pour l'enrichissement du débat fécond.

rebelle kabyle

Nombre de messages : 6053
Date d'inscription : 12/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'instruire et se cultiver n'est plus toléré içi.La culture et le savoir font peur à AOKAS

Message  rebelle kabyle le Mer 19 Juil - 20:07

Husin Genfisi On ne doit pas baisser les Bras! Le café littéraire aurait pu servir d'école culturelle pour les administrateurs de la trempe des responsables de la Daira d'Aokas. Cette préfète a tout simplement raté sa vie et la même règle devient loi!

rebelle kabyle

Nombre de messages : 6053
Date d'inscription : 12/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'instruire et se cultiver n'est plus toléré içi.La culture et le savoir font peur à AOKAS

Message  rebelle kabyle le Mer 19 Juil - 20:07

Fatah Bouhmila


KOMMANDANTUR TROPICALE
La dictature folklorique d'Alger a négocié un match nul avec nous et l'a obtenu. Elle n'a plus besoin de mettre 2 fourgons de la police visibles en entrave aux 2 extrémités de la rue du centre culturel Rahmani Slimane d'Aokas pour empêcher le déroulement de la conférence-débat du café littéraire. Elle envoie quelques flics en civil tout ce qu'il y a de plus sympathique et le coup est joué. Ils nous ont même dit qu'ils avaient reçu l'ordre écrit de la sous-préfète leur intimant la mission de se déplacer sur les lieux et de ne pas permettre l'ouverture de la structure pour que nul n'y accède. Les flics sont restés avec nous pendant presque 2 heures et ont discuté avec nous du café littéraire et de leur incompréhension de l'interdiction. Ils sont humainement favorables à son déroulement. Mais alors, pourquoi n'ont-ils pas exhibé la notification d'interdiction écrite que la sous-préfète leur a envoyée ? Parce que l'association Azday organisatrice des conférences-débat elle n'a par contre rien reçu comme notification. La sous-préfète refuse même de mettre un sceau sur une copie de notre demande pour accuser réception du document. De là à notifier un refus sur quelque chose qui n'a pas été demandé, il faudra réinventer Kafka.
Je crois que le but recherché par ses interdictions rococo est l'autocensure. Que chacun rentre chez soi la queue entre les jambes et se disant subconsciemment qu'il n' y a rien à faire face au monstre.
Le deuxième objectif et pas des moindres est celui de la disqualification des animateurs du café littéraire et des autres acteurs de la société civile qui prennent la défense de Azday. Une disqualification aussi sournoise qu'un cancer qui fera de nous des incapables et des couilles molles puisque nous ne sommes même pas capables d'imposer une conférence et nous voulons changer les choses dans notre pays.
Ces interdictions ne sont pas le fait de la sous-préfète et je donnerai ma tête à couper qu'elle même n'est qu'un exécutant de la mission d'arrêter le travail qui se fait sur Aokas et dans plusieurs domaine. Elle a été affectée à Aokas pour une mission dont elle a la feuille de route, point barre.
Si je me permets d'analyser l'incident de l'APW de la semaine dernière ou le FFS majoritaire a refusé d'inscrire la question de l'entrave à la liberté d'expression et l'interdiction du café littéraire d'Aokas , je dirais que même la wali de Béjaïa n'est qu'un exécutant dans cette sale besogne. Le RCD a fait le forcing pour pouvoir en débattre, rien à faire devant le niet du wali via le FFS.

rebelle kabyle

Nombre de messages : 6053
Date d'inscription : 12/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'instruire et se cultiver n'est plus toléré içi.La culture et le savoir font peur à AOKAS

Message  rebelle kabyle le Mer 19 Juil - 20:08

Nordine Chemala


C'est qui cette sous-préfète qui joue au shérif et fait sa loi à Aokas en interdisant des rencontres littéraires ?

rebelle kabyle

Nombre de messages : 6053
Date d'inscription : 12/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'instruire et se cultiver n'est plus toléré içi.La culture et le savoir font peur à AOKAS

Message  rebelle kabyle le Mer 19 Juil - 20:10


rebelle kabyle

Nombre de messages : 6053
Date d'inscription : 12/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'instruire et se cultiver n'est plus toléré içi.La culture et le savoir font peur à AOKAS

Message  rebelle kabyle le Mer 19 Juil - 20:11

Café littéraire d'Aokas encore interdit ce samedi. S'en est suivi une discussion et les flics en civil nous ont dit que la sous-préfète leur a ordonné par écrit d'empêcher la conférence alors que Azday n'a été destinataire d'aucune notification

rebelle kabyle

Nombre de messages : 6053
Date d'inscription : 12/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'instruire et se cultiver n'est plus toléré içi.La culture et le savoir font peur à AOKAS

Message  rebelle kabyle le Mer 19 Juil - 20:13

Aokas dérange les tenants de l'immobilisme et de la rapine par son café littéraire, ...et son ouverture sur le monde.

rebelle kabyle

Nombre de messages : 6053
Date d'inscription : 12/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'instruire et se cultiver n'est plus toléré içi.La culture et le savoir font peur à AOKAS

Message  rebelle kabyle le Mer 19 Juil - 20:14

Malik Raheb Non. Il faut inviter d'autres lumières Tel que outhmane saadi, le directeur de nahar TV, de l'entv, zahia ben arous etc...

rebelle kabyle

Nombre de messages : 6053
Date d'inscription : 12/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'instruire et se cultiver n'est plus toléré içi.La culture et le savoir font peur à AOKAS

Message  rebelle kabyle le Mer 19 Juil - 20:14

Nadira Foudad Ah oui les animatrices Botox de l,ENTV par exemple pour plastronner le plateau

rebelle kabyle

Nombre de messages : 6053
Date d'inscription : 12/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'instruire et se cultiver n'est plus toléré içi.La culture et le savoir font peur à AOKAS

Message  rebelle kabyle le Mer 19 Juil - 20:16

Rénia Aouadène Aucune force obscure ne peut empêcher le café littéraire de progresser !

rebelle kabyle

Nombre de messages : 6053
Date d'inscription : 12/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'instruire et se cultiver n'est plus toléré içi.La culture et le savoir font peur à AOKAS

Message  rebelle kabyle le Mer 19 Juil - 20:17

Le café littéraire d'Aokas fait peur aux tenants du pouvoir inculte et occulte à Béjaia.

La culture vraiment en danger de mort !


rebelle kabyle

Nombre de messages : 6053
Date d'inscription : 12/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'instruire et se cultiver n'est plus toléré içi.La culture et le savoir font peur à AOKAS

Message  rebelle kabyle le Mer 19 Juil - 20:17


rebelle kabyle

Nombre de messages : 6053
Date d'inscription : 12/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'instruire et se cultiver n'est plus toléré içi.La culture et le savoir font peur à AOKAS

Message  rebelle kabyle le Mer 19 Juil - 20:18

Du débat jaillit la lumière !
Non à la censure et à la Hogra !
Signer en masse cette pétition pour dénoncer les interdictions inacceptables et intolérables des conférences-débats du Café littéraire d'Aokas à Béjaia par Madame le Chef de Daira.

rebelle kabyle

Nombre de messages : 6053
Date d'inscription : 12/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'instruire et se cultiver n'est plus toléré içi.La culture et le savoir font peur à AOKAS

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum