Le café littéraire d'Aokas n'a ni police ni milice et il a que l'amour à offrir...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le café littéraire d'Aokas n'a ni police ni milice et il a que l'amour à offrir...

Message  laic-aokas le Mer 19 Juil - 0:38

Les animateurs du café littéraire d'Aokas n'ont que leur bonne volonté et leur envie d'animer la vie culturelle dans leur région. Dans des pays qui se respectent cette tâche est accomplie par les pouvoirs publics... Que fait le directeur de wilaya chargé de la culture? À quoi sert cette direction de la culture de Bgayet? Que fait le ministre de la culture? C'est quoi la culture pour les "officiels" de ce pays qui sombre de jour en jour dans la haine et de l'intolérance? Un pays qui n'aime pas ses Laïcs, chrétiens, athées, ahmadis, chiites, agnostiques...ne pourra pas tolérer un café littéraire comme celui d'Aokas...
Un pays qui traite les réfugiés subsahariens de tous les noms d'oiseaux ne pourra pas laisser le café littéraire d'Aokas exister...
Un pays qui prend ses enfants pour des éternels gamins ne pourra pas permettre aux Algériens de discuter entre eux dans le but de bien se comprendre ...et pourquoi pas trouver des solutions à leurs différents problèmes.
Le café littéraire d'Aokas n'a ni police ni milice et il a que l'amour à offrir...
Aokas ne manque pas de fléaux sociaux, drogue, prostitution, vol,...on espère voir la police et la chef de Daïra d'Aokas se pencher sur ces fléaux qui polluent la vie des citoyens de cette region...et de laisser ainsi les véritables enfants de ce pays sacrifier leur temps et leur argent dans l'unique but de contribuer à l'animation de la vie culturelle...
Interdire une conférence est débile pour ne pas dire criminel!
Interdire à un écrivain de rencontrer ses lecteurs est inhumain!
Je me demande que sentent ces policiers qui encerclent à chaque fois le centre culturel d'Aokas pour nous empêcher d'y accéder...?
Ils sont payés en plus pour accomplir cette ignoble tâche de censure!
Ce samedi on va inviter l'éditeur et l'enseignant Ramdane Achab pour nous parler de l'édition du livre Amazigh et on espère du fond du cœur voir la chef daïra d'Aokas regarder ailleurs et foutre ainsi la paix à la famille culturelle de la région...
Soyons nombreux et nombreuses ce samedi pour écouter Ramdane Achab. Le centre culturel d'Aokas appartient au peuple et c'est le moment de le récupérer pour le mettre effectivement au service de la culture populaire...
VIVE LA CULTURE....
avatar
laic-aokas

Nombre de messages : 14274
Date d'inscription : 03/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café littéraire d'Aokas n'a ni police ni milice et il a que l'amour à offrir...

Message  laic-aokas le Mer 19 Juil - 0:39

Par Lemnouer Khaled
"A Aokas, on aime la culture, le savoir, les débats, enfin bref, on aime tout ce qui développe l'esprit et la réflexion, à l'instar des Japonais.
D'ailleurs, ce n'est pas un hasard si l'anagramme de "AOKAS" est "OSAKA" ville du Japon... "
Lem
avatar
laic-aokas

Nombre de messages : 14274
Date d'inscription : 03/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum