Conférence de Mouhoubi Akli et de Fatah Bouguellid au centre culturel d'Aokas le samedi 27 mai 2017 à 14h.

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Conférence de Mouhoubi Akli et de Fatah Bouguellid au centre culturel d'Aokas le samedi 27 mai 2017 à 14h.

Message  Azul le Lun 22 Mai - 16:12

avatar
Azul

Nombre de messages : 14347
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence de Mouhoubi Akli et de Fatah Bouguellid au centre culturel d'Aokas le samedi 27 mai 2017 à 14h.

Message  Azul le Lun 22 Mai - 16:15

Conférence de Mouhoubi Akli et de Fatah Bouguellid au centre culturel d'Aokas le samedi 27 mai 2017 à 14h.
avatar
Azul

Nombre de messages : 14347
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence de Mouhoubi Akli et de Fatah Bouguellid au centre culturel d'Aokas le samedi 27 mai 2017 à 14h.

Message  Azul le Lun 22 Mai - 16:59

Taremant
avatar
Azul

Nombre de messages : 14347
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence de Mouhoubi Akli et de Fatah Bouguellid au centre culturel d'Aokas le samedi 27 mai 2017 à 14h.

Message  rebelle kabyle le Dim 28 Mai - 12:13

POÉSIE OU PAROLE VIVANTE
Le café littéraire, activité de l'association Azday Adelsan n Weqas, a réuni en cet après-midi du samedi 27 mai 2 poètes du cru. On ne leur a pas demandé leurs papiers et on n'a pas demandé d'autorisation pour ce faire: c'est mieux que tant mieux si je puis dire.
Nous avons écouté le fils de la maison Akli Mouhoubi qui nous a parlé de son recueil de contes TIMU3AY seg tgemmi Taqbaylit paru en 2017. Il a dit qu'il a publié ce livre pour ressusciter de son enfance parce qu'ils sont beaux et qu'ils portent nos valeurs et nos rêves.
Il ne croit pas si bien dire car il est évident que nos enfants ont besoin de se forger des imaginaires vrais et enracinés pour leurs bonheurs futurs tant individuels que collectifs.
Puis le conte a de tout temps et en tout lieu une valeur pédagogique certaine tout en servant de support aux peurs inhérentes à l'age tendre et qui sont somme toute spatio-temporellement ancrées : seuls les monstres de nos contes et contrées peuvent les en absoudre.
Akli MUHUBI a signé son livre du nom de Aklidir Ayt Ighilwis en hommage aux siens ou de l'éternelle colline oubliée des villages kabyles.
" À l'adolescence ou même un peu avant, je me suis retrouvé avec le besoin impérieux de versifier. Une fois, alors que je me promenais solitairement dans un bois, je me suis mis à parler seul en étant submergé d'émotion et de larmes. J'ai été très paniqué à l'idée d'être devenu fou ! En rentrant à la maison, j'était très inquiet de mon état et j'ai regardé mes parents avec pitié à l'idée que leurs fils n'est pas normal." nous a avoué Fatah Bouguellid comme entrée en matière.
Puis il s'est rendu compte qu'il était seulement poète et que sa sensibilité l'en destinait. Puis Brel l'a complètement guéri de son angoisse lorsqu'il a su que ça lui arrivait de chialer comme une Madeleine en interprétant un de ses textes.
Si la poésie naît de l'alchimie des sens et du verbe, le la est sans nul doute donné par l'émotion que peut créer une situation quelconque de la vie.
Et à la question du choix de la langue française ou kabyle, Fatah a répondu que le poème choisit sa langue avant d'affluer à la surface.
Tam3ayt-iw asif asif,
Ulsegh-ih-d i Tarwa-m a Taqbaylit

rebelle kabyle

Nombre de messages : 6872
Date d'inscription : 12/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence de Mouhoubi Akli et de Fatah Bouguellid au centre culturel d'Aokas le samedi 27 mai 2017 à 14h.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum