Salem Ben Ammar

Aller en bas

Salem Ben Ammar

Message  Mohouch le Mer 19 Oct - 13:56

L’hydre musulmane est autrement plus féroce que la nazie et le monde n’a rien saisi
Salem Ben Ammar 2 commentaires

La sourate d’Al-Maidah, v. 60 est suffisamment révélatrice de la judéophobie musulmane qui aurait pu inspirer Hitler dans sa rédaction de Mein kampf : » Dis : ‹Puis-je vous informer de ce qu’il y a de pire, en fait de rétribution auprès d’Allah ? Celui qu’Allah a maudit (le Juif), celui qui a encouru Sa colère, et ceux dont Il a fait des singes, des porcs (les juifs), et de même, celui qui a adoré le Taghut, ceux-là
ont la pire des places et sont les plus égarés du chemin droit›. »

Les versets haineux et ultra-violents aux intonations belliqueuses et qui portent en eux les souches du virus létal pour l’humanité ne vont pas dérouter pour autant les musulmans de la voie de l’islam. Bien au contraire ils légitiment et nourrissent leurs aversions des juifs et de tous ceux qui n’ont pas vendu leurs âmes à l’idéologie la plus inhumaine et barbare qui ait jamais surgi sur terre.

On ne peut pas être plus clair et sans équivoque que le Coran lui-même, mais aux yeux des musulmans modérés qui n’ont de modéré que leur verbe mielleux pour dissimuler leur poison venimeux, connus pour leur fourberie légendaire et leur tartufferie dogmatique, encore plus hypocrites et affabulateurs que Mahomet lui-même, que Daech n’a rien à voir avec l’islam. Créé semble-t-il par les juifs pour salir l’image « humaniste » et « non-violente » de l’islam.

En effet, les 300 millions de victimes de la barbarie génocidaire sont l’oeuvre des martiens et ce sont eux qui mettent la région du Proche-Orient à feu et à sang et qui se livrent à des crimes contre l’humanité dont font l’objet les chrétiens d’Orient.

Les musulmans modérés sont tellement pris dans leur tourbillon antisémite qu’ils voient la main juive partout. Ils se sont leur raison une fois pour toutes, ils n’ont besoin de la démontrer, leurs délires spéculatifs se suffisent à eux-mêmes. Peu importe la vérité des faits, rien ne peut les faire changer d’avis, ce sont les juifs qui complotent contre les musulmans, ces éternels « persécutés », pour bâtir le Grand Israël.

Les musulmans victimes des juifs et de leurs desseins hégémonique est le seul thème vendeur et mobilisateur des masses frustrées et abêties viscéralement anti-juives. Pour exalter les pulsions de ces centaines de millions d’êtres miséreux, incultes, analphabètes, maléfiques et misérables endoctrinés du berceau jusqu’à la mort et nourris de la haine du juif, il n’y a pas meilleur catalyseur que le juif conspirant contre le musulman. Autrement, on ne pas peut sortir les masses musulmanes de leur léthargie. Que des musulmans massacrent d’autres musulmans et que leur propre sécurité soit menacée par la politique expansionniste d’un autre pays musulman, cela les laisse franchement de marbre, ils ne voient qu’un seul ennemi le juif que Mahomet leur a légué en héritage et dont le Coran appelle à son extermination.

Ils sont tels sourds à la voix de la raison qu’ils ne voient pas la main turco-wahhabite sous la houlette de la Maison Blanche qui a compris tout l’intérêt d’inoculer le poison musulman dans le corps musulman lui-même.

Comme il ne peut avoir d’islam sans la perversion et le travestissement de la réalité, on doit leur faire croire qu’un pays comme la Tunisie qui a basculé dans le monde des ténèbres en un laps de temps éclair que les meurtriers des hommes politiques tels que Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi en 2012, de ses forces de l’ordre et ses militaires ne sont pas de confession musulmane ni n’appartiennent à la mouvance islamiste d’Ennahdha. De même le mouvement terroriste du Hamas qui joue un rôle actif dans la vague terroriste sans précédent en Tunisie est une organisation caritative et humanitaire et qu’il est juste présent sur le sol du pays pour aider au creusement des tunnels à Djebel Chaâmbi en Tunisie pour stocker la nourriture..

De même que les appels au djihad fi sabillah et le sexe dans les mosquées ainsi que les incitations à la haine de l’autre et son anéantissement seraient une hérésie selon les dogmes de l’islam qui sont pourtant fondamentalement violents et intolérants.

Tous ces milliards de dollars dépensés à fonds perdus dans la destruction de la Syrie, l’Irak, la Libye, la Tunisie et l’Algérie ne proviennent pas des caisses du Qatar et d’Arabie ni les armes fournies aux djihadistes ne sont pas turques.
Quant aux rapts des jeunes chrétiennes et les massacres ciblés et méthodiques des chrétiens et des minorités religieuses musulmanes en Syrie, en Irak, au Nord du Nigeria, au Pakistan sont une atteinte aux prescrits coraniques, la preuve l’Arabie est un havre de paix pour les trois religions monothéistes et des libertés publiques. Un pays symbole de la concorde religieuse.

Évidemment les musulmans ne vont clamer leurs innocences comme un serpent qui mord sa proie sans qu’il ne s’en aperçoive lui-même, et tous ces forfaits et exactions barbares constitutifs de crimes contre l’humanité sont imputables aux juifs qui veulent précipiter à sa porte la colombe musulmane.

Il faut savoir que dans la doctrine musulmane de mise en cause de l’auteur coupable, il ne faut jamais juger les auteurs du crime, il faut faire le procès de l’ennemi imaginaire. Ainsi le coupable n’est jamais celui qu’on attrape en flagrant délit et contre lequel les charges sont irréfutables, c’est toujours son souffre-douleur qui est en l’occurrence le juif qui est le vrai coupable qui a la chance fr passer entre les mailles du filet en faisant endosser aux musulmans la responsabilité du crime. Seulement la justice humaine jugée imparfaite et inique par les musulmans qui se trompe de cible. Voilà pourquoi le musulman ne reconnaît que la justice d’Allah qui est la seule à pouvoir le blanchir de ses crimes en toute équité musulmane.

Quand les musulmans modérés rejettent toujours la faute sur l’autre et tout particulièrement le juif, leur hantise maladive, il n’y a pas lieu de les contredire, ils sont eux-mêmes en inadéquation avec ce que le musulman doit être et non ce qu’il se représente lui-même de l’islam.L’islam n’est jamais un sujet modulable, c’est le musulman qui doit s’y adapter ou y renoncer mais il en aura jamais ni la force ni le courage, il préfère se nourrir d’illusions que d’affronter la vérité de l’islam. Or, l’islam n’est pas un monde fabulé et imaginaire, c’est un monde réel qui a ses exigences et ses contraintes qui pèsent sur tous ses adeptes sans exception et sans demi mesure.

avatar
Mohouch

Nombre de messages : 316
Age : 39
Date d'inscription : 29/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem Ben Ammar

Message  Mohouch le Jeu 27 Oct - 17:38

Salem Benammar

Tous les pays musulmans pas plus anglophones que le chameau saoudien ne brille guère sur la scène mondiale. Je peux les citer un par un tous aussi nuls les uns comme les autres. Le problème n'est pas l'apprentissage de telle ou telle langue étrangère c'est le substrat culturel et religieux qui est le vrai frein de leur développement. Mesdames et Messieurs les francophobes tunisiens qui sont légion dans ce pays qui étouffent sous des montagnes d'ordures ménagères et dont certains de ses ressortissants excellent dans le terrorisme et jihad du sexe halal le mal est en vous et ce n'est pas la faute à la langue française qui vous a tant apporté plus que l'arabe la langue de vos maîtres violeurs de votre identité.

Vous êtes sans savoir que le recul du français à l'école depuis Mohamed Mali s'est accompagné par la montée de l'obscurantisme et le fanatisme musulmans.

Vous voulez angliciser l'enseignement pourquoi faire pour devenir une vassale wahhabite ? Quant à votre marionnette de sinistre de l'éducation il ferait mieux de stopper l'islamisation de l'enseignement et qu'il arrête de déverser son fiel sur le français qui l'avait nourri au temps où il traînait à la Place de la Sorbonne. Encore un qui crache dans la soupe et vomit Bourguiba. Un faux-nez nahdhaoui ?

Regardez l'état des pays où l'islam est roi. Si cela vous inspire et le pire est que vous en subissiez le contre-coup avec les flots incessants des migrants fuyant leurs misérables rafiots mais qui une fois chez vous reproduisent ce qu'ils ont laissé derrière eux tout en voulant vous entraîner dans leur descente aux enfers, n'attendez plus pour vous y soumettre.

De toutes les façons ce sera l'islam ou la mort.

Vous l'aimez tellement que vous en perdiez la raison. Vous ne pouvez pas dire que vous êtes contre l'islam tout en votant pour les courtisans des voix des musulmans.

En votant pour eux vous votez aussi pour l'islam et vous l'intronisez ainsi comme votre maître

Qu'avez-vous fait pour sauver votre France quand il était encore temps et vous n'avez pensé qu'à votre confort personnel.
avatar
Mohouch

Nombre de messages : 316
Age : 39
Date d'inscription : 29/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem Ben Ammar

Message  Mohouch le Dim 27 Nov - 15:53

Salem Benammar : « Je suis condamné à 10.000€ pour atteinte à l'honneur des musulmans »


Annonce de décès, je viens d'apprendre en ce jour maudit pour la France la mort par décapitation de la liberté d'expression.

Je suis condamné indirectement à travers mon ami Alain Mairet en sa qualité de rédacteur en chef à 10 000 euros pour atteinte à l'honneur des musulmans, qui n'est rien d'autre qu'un délit de blasphème déguisé, suite à une plainte de la LICRA;

Nous devons leur être reconnaissants pour tout le bien qu'ils nous font. En réalité quand ils nous envoient dans l'autre monde c'est pour notre bien. Les crimes sexuels, les actes de vandalisme, les mariages pédophiles, les décapitations, les massacres, le génocide des chrétiens, les purifications ethniques et religieuses, les attentats terroristes, les appels aux meurtres, le racisme, l'antisémitisme, les menaces de mort qui pèsent sur les apostats, les destructions des monuments historiques, le décapage de la mémoire historique des peuples, l'obscurantisme, le pillage institué, les crimes d'honneur, l'impunité pour les assassis des mécréants, la lapidation, la relégation des femmes, la polygamie, la répudiation, la dhimmitude, l'esclavagisme, l'élevage sexuel, le régime de kefala appliqué aux étrangers, la charia, la diabolisation de la femme, le suprémacisme et tutti quanti, sont autant de bienfaits pour l'humanité, et celui qui dit le contraire il aura le loisir de faire un chèque de 10 000 au bénéfice du couple non-pacsé, mais charraïsé, Allah et son compagnon Mahomet.

Ils n'acceptent que les chèques banques car ils ont peur des chèques en bois car ils ont peur qu'ils ne deviennent des volées de bois vert qu'ils recevront en pleine gueule.

L'heure n'est pas à l'humour, je suis en deuil pour nos libertés.

Plus rien ne sera comme avant pour moi Il y avait un avant 6 avril 2016 qui était la république laïque et démocratique et un après qui est désormais le totalitarisme islamique. Ils ont gagné, même si c'est la première manche, ils ont gagné quand même, et pour nous tous c'est Waterloo. L'échéance est pour demain, ils veulent des têtes et ils ont. Aujourd'hui, c'est notre porte-monnaie demain ce sera nos vies et ça je vous le garantie. Condamné mais encore vivant mais pour combien de temps encore. Est-ce cela a encore du sens sans notre liberté chérie. On vit pour elle et on meurt pour elle. Pour moi elle n'est plus là, je l'ai perdue pour avoir cru que j'étais dans un Etat de droit et que rien ne peut m'arriver, mais j'avais tout faux car j'ai péché par excès de confiance car j'ai négligé le droit de mort et de vie du nouvel occupant de ce beau pays que j'aimais tant et que je ne pourrai plus continuer à aimer car il n'est plus là Plus de liberté, plus de France, que me reste-t-il encore à aimer ? Le néant abyssal dans lequel nous y sommes tous. La lumière s'est éteinte définitivement sur moi. Je suis un aveugle perdu dans les limbes des histoires sombres de la capitulation, la collaboration, la défaite, la lâcheté et l'indifférence.

Salem Benammar
avatar
Mohouch

Nombre de messages : 316
Age : 39
Date d'inscription : 29/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem Ben Ammar

Message  Mohouch le Dim 27 Nov - 17:05

Musulmans, il n’y a pas pire infidélité que la négation de la vie et la haine de soi
26/11/2016 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire

A cause de vous le monde est plongé dans un cauchemar indicible et je ne vois aucune accalmie à l’horizon tant que vous ne vous réconciliez pas avec l’humain que vous êtes en brisant les chaînes de votre esclavage. De vos dogmes vous en avez fait votre enfer et le nôtre. De votre suicide vous en avez fait une arme de destruction massive.

Nous sommes pour rien dans vos malheurs. Vous êtes nés avec le dégoût de vous-mêmes. Jamais des humains n’ont la haine de leur vous comme vous. Vous ne compatissez guère pour les victimes de votre barbarie. Indifférents et insensibles.



Vous voulez en finir avec votre vie pour un monde meilleur sans en avoir aucune certitude. Ce qui est votre problème mzisc vous n’avez pas le droit de nous en faire payer le prix.

A chaque fois qu’un des vôtres s’auto-fragmente il emporte des dizaines des nôtres dans sa mort.

Vous ne supportez pas l’idée de vivre parmi les hommes libres qui vous insupportent tant comme s’ils étaient un fardeau pour vous et pour vous en libérer vous vous acharner à vous en débarrasser.

Vous nous accusez de tous les maux de la terre pour ne pas avoir choisi le chemin de votre supplice.

Nous n’avons commis aucun crime pour mériter la mort. Nous avons le choix de la vie et vous avez fait le choix de la mort.

Nous nous prosternerons jamais devant une divinité sanguinaire comme la vôtre.

Vous ne jurez que par notre anéantissement. Vous ignorez que sans nous vous croyez bien que vous n’êtes rien.

Vous faites du néant votre idéal de vie. Vous ne supportez pas que des humains vivent pleinement leur humanité en toute liberté. Vous nous traitez d’infidèles ce que vous êtes vous-mêmes. Nous n’avons pas proclamé notre foi en vos dogmes. Nous ne pouvons pas avoir trahi un serment que nous n’avons pas fait.

Vous êtes des destructeurs et nous sommes des bâtisseurs. Vous nous traitez de ce que vous êtes vous-mêmes. Vous êtes ce que votre religion a fait de vous. Si vous privés de lumière nous y sommes pour rien c’est la faute à vos dogmes qui vous ont drapés dans le noir.

Vous n’êtes pas maîtres de votre destin vous êtes comme des esclaves aliénés à leurs maîtres. Vous n’avez pas le droit de briser vos chaînes pour trouver votre dignité d’hommes de peur de finir dans les feux de l’enfer.

Bornés et naïfs vous gobez toutes les couleuvres de Mahomet qui vous manipule comme in chef marionnettiste alors qu’il crame en enfer depuis 1427 ans.

Nous ne sommes pas vos ennemis. Votre hostilité et mépris pour nous sont symptômatiques de votre incapacité à avez vivre en bonne interlligence avec l’humanité qui n’est pas le vôtre . L’islam n’est pas une chance pour nous la preuve c’est vous- même. Vous cumulez tous les handicaps. De vos tourments vous en faites votre raison de mourir.

Vous voilez vos femmes pour fuir le ragard de la vie. Vous leur faites porter le deuil de votre mort et la leur. Vous leur déniez le droit à leur humanité. Vous êtes dans le refus de la vôtre. Vous vous prenez pour le centre du monde. Vous n’êtes même pas sa périphérie. Vous êtes hélas sa métastase.
avatar
Mohouch

Nombre de messages : 316
Age : 39
Date d'inscription : 29/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem Ben Ammar

Message  Mohouch le Dim 27 Nov - 20:59

Salem Benammar



Pourchassés, persécutés, massacrés depuis 5000 ans, parce qu'ils sont Juifs.

Leur chez eux n'est plus à eux. On y a implanté un autre peuple de bric-à-broc venu d'ailleurs sans que quiconque puisse établir sa véritable origine.

Sans mémoire historique en dehors des allégations mensongères de ceux qui s'en servent comme fonds de commerce pour nourrir la haine du Juif.

Pour leurs ennemis être Juif est un crime impardonnable ils doivent payer pour leur faute.
Les uns pour avoir trahi Jésus qui est pourtant un des les leurs.

Les autres parce qu'ils n'ont pas voulu croire en leur prophète.qui les a trahis après qu'ils l'ont accueilli chez eux et lui ont sauvé la vie.

Et comme ils ne sont jamais au bout de leur malheur vint un homme un monstre sorti tout droit du musée de la barbarie humaine, adulé comme un dieu par les disciples de Mahomet pour les enfourner comme le châtiment qui leur est promis par Allah dans son livre de la haine érigée en loi.
avatar
Mohouch

Nombre de messages : 316
Age : 39
Date d'inscription : 29/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem Ben Ammar

Message  Mohouch le Jeu 16 Fév - 15:43

Le problème de la France est l’islam

Salem Ben Ammar Un commentaire

Des petites divas capricieuses menacent de quitter la France si jamais le FN gagne la partie. Une attitude qui se passe de tout commentaire et en dit long sur la mentalité défaitiste, démissionnaire, irrespectueuse pour les électeurs, antidémocratique et fascisante des pleurnicheuses boboïsées.

Ils ne cessent de brandir le spectre de leur expatriation sous des cieux où ils pourraient couver leur honte, leur couardise et leur félonie à l’abri des regards réprobateurs. Ils auront toujours les pays gouvernés par la Charia pour les accueil, mais ils n’y mettront jamais les pieds car ils veulent pas d’une France qui s’islamise mais pas vivre dans en terre musulmane où la vie est un cimetière à ciel ouvert.

Ces enfants gâtés de la star system se trompent de cible, mais ce n’est pas étonnant de la part des décérébrés de leur genre. Le problème de la France n’est pas le FN, les islamo-incompatibles. C’est l’islam et ses adeptes qui mettent la France à feu et à sang.

Si le FN apparaît comme le seul recours contre l’islamisation galopante de la France, point de vue que je ne partage point, il le doit à l’islam et ses desseins hégémoniques et à cette politique de dhimmitude des partis de gouvernement depuis la loi de 1976 sur le regroupement familial sous le septennat de Giscard d’Estaing. Que ceux qui veulent se tirer de la France le fassent car si le FN est en haut de l’affiche, ils y sont pour beaucoup.

En effet, c’est cette culture du politiquement correct et de leur collusion coupable et antipatriotique avec l’Hydre nazislamiste qui a poussé les électeurs dans les bras du FN. Ils sont avec l’islam les meilleurs agents électoraux du FN et ses rabatteurs de service. À chaque fois qu’ils donnent la parole à un musulman pour lui donner l’occasion de faire la promotion de son idéologie mortifère et criminelle ce sont des nouvelles voix qui tombent dans l’escarcelle de ce parti.

S’ils avaient l’amour de la France en eux et étaient conscients de la haute toxicité de l’islam le FN ne serait pas une force politique attractive aujourd’hui et être perçu par des Français de plus en plus inquiets par l’OPA hostile de l’islam sur leur pays comme le chevalier blanc qui empêchera sa dilution dans l’oumma, cette entreprise mafieuse planétaire.

Qu’ils partent ils ne seront pas les premiers rats à quitter le navire France. L’histoire ne leur pardonnera jamais leur lâcheté.
avatar
Mohouch

Nombre de messages : 316
Age : 39
Date d'inscription : 29/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem Ben Ammar

Message  Mohouch le Jeu 16 Fév - 16:37

Mme Marine Le Pen prétend que l'islam est compatible avec la démocratie je la prends au mot et je la mets au défi de m'accompagner à Trappes

ou dans n'importe quel quartier islamise de France où je me présenterai publiquement aux musulmans en leur disant vous avez en face de vous l'héritier de Kamel Atatürk

selon le dictionnaire de l'islamophobie. En tant que juriste elle sait que rien ne peut résister à la réalité des faits

Avec l’Union des musulmans démocrates, l’islamisation de la France est inexorable
Salem Ben Ammar Un commentaire

L’islam est un marchand d’illusions, un mystificateur et un usurpateur. Avec lui la France n’est pas au bout de ses surprises après les attentats meurtriers qui l’ont ébranlée qui portaient sa signature  sans qu’il soit nommément mis en cause, le voilà qu’il vient polluer de sa intrusion son paysage politique avec le lancement du parti de l’islam dans l’arène politique. Ledit parti présente au nom de la démocratie musulmane -ce n’est pas une farce c’est certifié 100% halal-ses candidats aux prochaines élections départementales ex-cantonales.

Ce parti prétend avoir 900 adhérents mais au vu de son vivier électoral et grâce aux relais des mosquées et les réseaux sociaux il ne va pas tarder de devenir le premier parti de France et faire ainsi un pied de nez à tous les idiots utiles de l’islam qui nient l’existence du vote communautaire.

Un musulman qu’Allah a élevé au-dessus de tous les êtres humains  ne peut et ne peut et ne doit voter que pour un candidat musulman et non pas pour un égaré dans la voie d’Allah. Il commettrait un sacrilège si jamais il investit de sa confiance et apporter sa voix  à des non-musulmans même s’ils sont des islamo-compatibles : C’est illicite car cela veut dire qu’il leur fait confiance et allégeance alors qu’Allah dit: « Ô les Croyants! N’adoptez par pour alliés ceux qui prennent en raillerie et jeu votre religion, parmi ceux à qui le livre fut donné avant vous et parmi les mécréants. Et craignez Allah si vous êtes croyants. » (sourate 5/verset 57).

Les électeurs musulmans ce qui est déjà en soi une hérésie doivent choisir parmi les candidats musulmans ceux qui leur paraissent les plus dignes, aptes, qualifiés et qui ont le sens des intérêts de leur communauté.  Un élu musulman ne doit pas oeuvrer pour le bien de la collectivité plurielle, seuls priment dans le cadre de son action politique qui doit être fidèle aux prescrits coraniques les aspirations de ses coreligionnaires. Un nazi ne pouvait pas voter pour un juif de même qu’un musulman  – malgré son incapacité et sa faiblesse – est jugé meilleur que l’insoumis à Allah au coeur rempli de rancune et de mépris à leurs égards : « Et certes, un esclave croyant vaut mieux qu’un associateur même s’il vous enchante. » (sourate 2/verset 221)

Il faut savoir aussi que l’élection du non-musulman – et lui donner primauté – est considérée comme accorder une voie aux mécréants contre les croyants, ce qui est interdit ! Allah dit: « Et jamais Allah ne donnera une voie aux mécréants contre les croyants. » (sourate 4/verset 141)

Il n’y a pas de plus clair pour convaincre ceux qui drapent les musulmans dans la vertu de la démocratie électorale et balayer d’un revers de la main le leitmotiv des musulmans aussi menteurs et fourbes qu’un arracheur de dents sur la démocratie chrétienne : « Si les chrétiens sont démocrates nous le sommes aussi. » Or, les chrétiens ne sont pas en contradiction avec le message originel de leur religion qui séparent le profane du sacré. Le Christ n’était ni un chef de guerre, ni un chef d’Etat, ni un assassin, ni un malfrat,  et n’a prêché ni la violence, ni le racisme, ni le suprématisme, ni la haine entre les hommes contrairement à Mahomet.

Les chrétiens ne sont pas nourris au biberon de l’abhorration des valeurs de la république et de la laïcité à la différence notoire des musulmans.  Etre chrétien est aussi être maître de ses choix politiques et acteur de plein droit dans la vie sociale, c’est le refus du fatalisme, de la misère et de la pauvreté.  Comparer le christianisme à l’islam c’est faire fi des nombreuses réformes et innovations sociales réalisées par le Vatican dont la fameuse encyclique Rerum Novarum publiée le 15 mai 1991 sous Léon XIII qui marque l’ouverture de l’Eglise sur les questions sociales, ouvrières et syndicales.  L’islam n’a jamais connu l’ombre d’une réforme, comment peut-on envisager une démocratisation de ses institutions alors que c’est la main invisible d’Allah qui gouverne la vie des hommes dans les moindres petits détails ? L’homme n’a pas à briser les chaînes dont il est entravées car cela consisterait à à commettre une Fitna, une révolte ? Il est condamné à la résignation et à l’immobilisme, il ne doit pas changer les cours de l’évolution de sa vie.

Etre musulman est d’accepter le sort quelque soit le degré de son amertume qu’Allah lui a dévolu. Etre musulman c’est aussi le refus de la démocratie et la laïcité.

C’est l’islam qui fait les amalgames entre les différentes sphères des pouvoirs et non pas ceux qui doutent de l’innocence de l’islam et de sa neutralité politique. L’islam a fait de ses fidèles des bombes à neutron pour asservir l’humanité et détruire tous les modes de pensée qui ne sont pas de son bord. Comment peut-on imaginer que la démocratie fait la paire avec l’islam alors que la première veut mettre l’homme au coeur de la vie de la cité et le second fait d’Allah le seul et unique maître de la vie des hommes. Ils ne peuvent ni se juxtaposer, ni se superposer, ils ont tous les deux des propriétés antinomiques. Autant la démocratie n’est pas mortelle pour l’islam où il y a de place chez elle pour tous les hommes qui aspirent à vivre ensemble autant ce dernier est un poison mortel non pas seulement pour la démocratie mais pour toute l’humanité qui ne croit pas en lui. L’islam ne reconnaît qu’une seule logique de la cohabitation harmonieuse entre les hommes celle qui consiste à nier les droits à la différence et à la liberté de pensée et de convictions
Des islamo-compatibles, des naïfs et tous ceux qui draguent les voix des musulmans ne manqueront de se faire les avocats de ce parti de l’islam appelé l’Union des musulmans démocrates en plaidant la cause de ce nouveau-né en insistant sur son caractère républicain et inoffensif avec un certain scepticisme dissimulé en espérant qu’il sera un mort-né. La chute de Byzance s’est faite par la ruse et un musulman ne s’avoue jamais vaincu tant qu’il n’a pas piégé sa proie. Ce parti à caractère religieux n’aurait jamais dû bénéficier de l’autorisation préfectorale.

Au point où nous en sommes pourquoi pas un parti des Témoins de Jéhovah démocrates, des Juifs démocrates, des Bouddhistes démocrates, des Animistes démocrates, des Athées démocrates et pourtant leurs systèmes de pensée ou de croyance sont compatibles avec les valeurs de la République contrairement à l’islam qui est un danger mortel pour les fondements de la République ?

L’islam se veut religion, Etat et monde, où l’homme n’a pas voix au chapitre, il doit suivre au long de sa vie la voie qu’Allah lui a tracée, il n’a pas à être ni une force de proposition, ni à discuter du choix du modèle de société qui lui convient. L’islam est lui-même un mode de gouvernance politique qui exige de ses fidèles une allégeance totale et absolue. Prôner la démocratie c’est s’éloigner de la voie de l’islam et par conséquent commettre une hérésie punissable de la peine de mort.

En revanche, il est permis aux musulmans de tromper son auditoire en arborant tous les masques de circonstances selon les besoins de la cause de l’islam. Ce parti qui est une insulte à la démocratie est moins guidé par les intérêts de la France que par les intérêts de l’islam.

La démocratie française est entrain de signer son propre arrêt de mort en laissant proliférer en son sein la cancer de l’islam.
avatar
Mohouch

Nombre de messages : 316
Age : 39
Date d'inscription : 29/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem Ben Ammar

Message  Mohouch le Ven 7 Déc - 16:23

La France est en proie à une islamisation inexorable et cela ne semble guère inquiéter les Français par Salem Ben Ammar

Au temps où l'islam vivait dans le pénombre des caves des cités et se faisait moins visible ,il n'était pas un problème pour la France, mais depuis qu'il avait pris de la visibilité à cause de l'explosion démographique des musulmans et leur poids électoral non-négligeable, il est devenu le problème majeur du pays.

Il occupe les devants de la scène, attentats et tentatives d'attentats terroristes, attaques au couteau, revendications communautaristes, prolifération du halal, des pans entiers de son territoire vidés de leurs habitants traditionnels et totalement islamisés, zones de non-droit soumises aux lois des caïds. Les ceintures rouges parisiennes ne sont plus rouges elles sont vertes et noires les couleurs de l'islam. Plus rien qui renvoie à la France d'aujourd'hui ni d'hier. Le paysage humain est tout sauf français, femmes et fillettes voilées, hommes et garçons en kamis et djellaba. On y parle toutes les langues sauf le français.

Les politiques, les médias, sociologues et les urbanistes appellent y voient une chance pour la France. Plus la diversité se fait jour plus la francéité se fait rare. Pour eux l'intégration signifie disparition du mode de vie français des citées islamisées.

Le processus de colonisation du territoire par les anciens colonisés, autrefois indigènes de l'empire colonial français, est parfaitement engagé et rien ne semble l'enrayer dans sa progression qui ne semble pas inquiéter outre-mesure les pouvoirs publics ni la population française trop préoccupée par l'instauration de la taxe carbone qui tourne à l'insurrection que par les vraies menaces qui pèsent sur la pérennité de la civilisation française qui pourra s'effacer un jour des manuels d'histoire où l'on enseignera aux élèves nos ancêtres les Arabes plutôt que nos ancêtres les Gaulois.

Le pronostic vital de la France est engagé mais le mouvement des gilets jaunes n'en a cure. Il n'a pas compris que la survie de la France passe par la fin de l'ère de l"énergie fossile; seul moyen d'assurer son indépendance politique et de contenir l'appétit hégémonique des monarchies hégémoniques nazislamistes pétrolières qui utilisent les musulmans présents sur son territoire comme tête de pont pour leur conquête de la France tant convoitée depuis 14 siècles.

Ce que leurs ancêtres n'ont pas réussi en 732 leurs descendants sont en train d'y arriver sans coup férir et rencontrer la moindre résistance de la part des autochtones. Dès que des voix s'élèvent pour exprimer leurs inquiétudes face à cette islamisation galopante de leurs territoires et tirer la sonnette d'alarme sur la démission-capitulation suicidaire des gouvernements successifs depuis de Gaulle, elles sont aussitôt diabolisées et réprimées pénalement.

la vraie réforme de la France consiste plus que jamais à déminer le terrain de son islamisation. Son salut ne passe pas par la lutte contre le réchauffement climatique il dépend de sa volonté politique à reconquérir les territoires perdus de la République par le retour du service public et l'ordre républicain dans les cités-ghettos. Que la police puisse y faire son travail de police sans se faire caillasser et être attaquée aux cocktails Molotov comme à Viry-Châtillon.

https://www.europe1.fr/societe/policiers-brules-a-viry-chatillon-un-des-suspects-a-viole-son-controle-judiciaire-3552170

Ce n'est certainement pas en profanant l'Arc de Triomphe comme l'ont fait des casseurs mus par la haine de l'Etat le samedi 1er décembre 2018 que l'on va pouvoir la guérir de la métastase islamique dont les premiers symptômes datent des Accords d'Evian qui ont marqué la fin de la guerre d'Algérie mais qui ont vu la France hériter des enfants du divorce.

En prenant pour cible la police, les "voyous" des cités qui se comportent comme des soldats de l'islam ne font pas mystère quant à leurs desseins belliqueux et velléitaires, ils sont en guerre ouverte contre l'Etat. Leur message politique est sans équivoque, " ici la loi c'est nous !" .

Contrairement aux idées reçues, ils ne sont plus les exclus su système, c'est la France qui est exclue de ses propres territoires.
avatar
Mohouch

Nombre de messages : 316
Age : 39
Date d'inscription : 29/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salem Ben Ammar

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum