Littérature un ouvrage de lynda koudache Aâecciw n tmes, le premier roman féminin en kabyle

Aller en bas

Littérature un ouvrage de lynda koudache Aâecciw n tmes, le premier roman féminin en kabyle

Message  rebai_s le Dim 15 Fév - 11:18

A l’instar de Taous Amrouche qui fut la première romancière en français, Lynda Koudache sera, première femme à éditer un ouvrage en kabyle.

Cette, première femme auteur en kabyle, a promis à ses lecteurs d’autres productions, tirées généralement de la vie quotidienne, des romans dans lesquels elle met en avant les gens de tous les jours. Elle raconte le beau et le moins beau, non pas de façon inégale mais avec tout son coeur; en somme à chaque oeuvre, elle met une partie d’elle-même.

En tout état de cause, l’œuvre de Lynda Koudache fera date : elle est l’une des premières pierres d’un édifice, certes, fragile mais désormais en voie de consécration, à savoir la littérature kabyle. Cependant, le premier roman féminin kabyle vient de voir le jour, ce livre de la jeune poétesse, Lynda Koudache a osé vaincre le défi mené depuis bien longtemps. Son ouvrage l’illustre pour les passionnés du livre écrit en kabyle et amazigh. Ainsi, son parcours a commencé par le genre romanesque, car, cette prometteuse écrivaine, s’est déjà lancée dans la poésie.

Elle a, donc, trois recueils à son actif, à savoir : Comme une forêt de mots dits (2001), L’aube vierge (2003), Lligh uqbel ad iligh (2005). Elle a également participé au forum Femme-Méditerranée à Marseille en 2008, avec une nouvelle, Anagi n tudert, (Témoin d’une vie), pour laquelle, elle a reçu un prix d’encouragement pour sa traduction en langue française, et le prix d’excellence en Algérie.

Voulant enrichir la langue berbère, elle lance un défi… Et ainsi, le pari est gagné avec Aâecciw n tmes préface de Saïd Chemakh, paru aux éditions Tasekla, Tizi Ouzou. Le titre a lui seul est envoûtant. Aâecciw désigne, en kabyle, une cabane construite avec du bois, du moellon ou du pisé et servant d’abri aux voyageurs en détresse, aux inconnus cherchant refuge pour fuir les bourrasques et les neiges dans les champs. Times, le feu, c’est cette énergie en incandescence source de chaleur et de lumière.

Aâecciw n tmes n’est autre que cette petite demeure offerte par Dda Saâid à Fatma, une orpheline maternelle, et sa tante Nna Cabha deux femmes errantes, ne sachant plus à quel saint se vouer depuis qu’elles ont quitté leur village.

Le charme et la grâce de Fadhma ne laisseront pas Larbi fils de Nna Ldjuher et de Dda Saâïd indifférent. Il cédera aux feux de l’amour. Il ne vivra que pour aimer et être aimé par Fadhma. Mais c’est non sans compter sur la jalousie de sa tante maternelle Yamina qui rêve depuis longtemps de le voir marié à sa fille Chrifa. Ldjouher a un allié de taille, sa sœur Yamina qui, obnubilée par les liens familiaux, acceptera de recourir aux philtres d’une sorcière pour empoisonner Fadhma alors qu’elle était enceinte de Saïd le fils de Larbi… Nous voilà donc placés dans cet univers de lutte, typiquement féminin. Les jalousies, les intrigues des femmes kabyles, les complots, les alliances… pour continuer à régenter la vie des hommes dont nous la savons monnaie courante.

Pour présider à la destinée des hommes, les femmes recourent à tout type de détours dans cette société traditionnelle... Et elles réussissent!.

La domination masculine n’est qu’apparence. Mais, obligation car pour maintenir sa position dans son groupe traditionnel, le Kabyle doit s’y conformer.

Dans ce roman la jeune poétesse nous invite à voyager dans l’ère des conflits familiaux au fond des collines kabyles, en langue bérbère.

Kahina Idjis
"
rebai_s
rebai_s

Nombre de messages : 1800
Date d'inscription : 26/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature un ouvrage de lynda koudache Aâecciw n tmes, le premier roman féminin en kabyle

Message  rebai_s le Dim 15 Fév - 11:40

rebai_s
rebai_s

Nombre de messages : 1800
Date d'inscription : 26/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature un ouvrage de lynda koudache Aâecciw n tmes, le premier roman féminin en kabyle

Message  rebai_s le Lun 13 Avr - 16:40

Lynda Koudache
Tira akken nniden

Mi ara nebdu taɣuri deg ungal “Aεecciw n tmes” i tura Lynda Koudache, i d-yeffɣen sɣur tiẓrigin “Tasekla” di yennayer–agi n 2009, ad d-nḥullef, mebla yakk ma nessakked ɣer wanwi i d bab-is, d tameṭṭut i d-yellan di lmendad n wawalen yeččuren adlis-agi. Di tifyar yuzzlen deg wungal, ad d-nemlil akk d tutlayt n tmeṭṭut akked yiḥulfan-is reqqiqen i aɣ-yettawin srid ɣer tassa-s, ɣer lbeḍna-s.

Ungal-agi, yettawi-aɣ ɣer tmeddurt n tyemmatin-nneɣ i d-yekkren ddaw talaba n lḥif d wurfan. Tiyematin-nneɣ yelḥan deg yiberden n lmerta d yiɣilfen. Tilawin-nneɣ yessnen d acu i d akessar d acu i d asawen, nutenti yeswan di tbuqalt n lemrar i d-tesres zdat-sent tudert ur nettcuḥ, ur nettbud.

Γef wacimi “aεecciw n tmes” i d tansa n wungal agi ? Lynda Koudache, tenna-d : “Deg uεecciw kan i tella lεefya i d-yesemliliyen iεeggalen n twacult, ɣer tama lkanun din kan i tettun askuṭṭef n laẓ, din i zeggin iɣeblan n wul”. Ma yella deg wacu i temgared tira n tmeṭṭut ɣef tin n yirgazen ? Lynda, terra-yaɣ-d : “Akken yebɣu urgaz yewwi-d ɣef tmeṭṭut, yeεreḍ ad yekcem di ssura-s, ur yezmir ara ad yidir am nettat tuqqda n-tirget yeskenfan lejwareḥ-is. Ala win yettewten i izemren ad d-iḥulfu s uknaf i yuzzan tasa-s. Ur cukkeɣ ara yezmer ad yazzel wawal ɣef yiles n urgaz am wakken ara yazzel ɣef win n tmeṭṭut, imi ulac win izemren ad yesfru lqerḥ n tallest am nettat s timmad-is”

Lynda d tamyarut tamezwarut i yuran ungal s teqbaylit, aya yesεa azal meqqren, imi akken i as-yenna Kateb Yassin : “tameṭṭut yettarun, tettwaktal s uwreɣ”. Lynda, teldi-d abrid i wungal n tameṭṭut s teqbaylit, asirem-is am wakken i d aɣ-tenna : “Amer yal n win neɣ n tin izemren ad yaru naɣ ad taru s tutlayt-nneɣ, yernu sεan d acu ara d-inin, ad kecmen s tehri ɣer wannar n tira, imi ala s ubrid-agi ara nressi taqbaylit deg wulawen d wallaɣen n yimdanen” “Aεecciw n tmes” d ungal yettwaɣren s tuget n tumert, lebɣi amer ad yeɣli gar wamur ameqqran n yimeɣriyen, akken ad yuɣal wawal n Lunis Ait Menguellet “zik wa ihedder-itt i wayeḍ, ass-a di lkaɣeḍ, ad tt-id-afen yineggura” d tilawt mačči d targit kan. Akken qqaren ayen yelhan yelha, ayen yelhan tewwi-d ad as-nneg azal !

Aεecciw n tmes

Sɣur Lynda Koudache

Tiẓrigin : Tasekla

163 tawriqin.
rebai_s
rebai_s

Nombre de messages : 1800
Date d'inscription : 26/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature un ouvrage de lynda koudache Aâecciw n tmes, le premier roman féminin en kabyle

Message  rebai_s le Lun 13 Avr - 16:42

rebai_s
rebai_s

Nombre de messages : 1800
Date d'inscription : 26/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature un ouvrage de lynda koudache Aâecciw n tmes, le premier roman féminin en kabyle

Message  moi le Mar 31 Mai - 0:10

Lynda Koudache
moi
moi

Nombre de messages : 8859
Date d'inscription : 30/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature un ouvrage de lynda koudache Aâecciw n tmes, le premier roman féminin en kabyle

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum