TAHAR DJAOUT ATTAQUE UN 26 MAI DECEDE UN 2 JUIN .HONORONS SA MEMOIRE

Aller en bas

TAHAR  DJAOUT ATTAQUE UN 26 MAI DECEDE UN 2 JUIN .HONORONS SA MEMOIRE Empty TAHAR DJAOUT ATTAQUE UN 26 MAI DECEDE UN 2 JUIN .HONORONS SA MEMOIRE

Message  ayamun le Mar 28 Mai - 18:09

Azul fell-awen merra

citation TAHAR DJAOUT

Tahar Djaout (January 11, 1954 – June 2, 1993) was an Algerian journalist, poet, and fiction writer. He was assassinated by the Armed Islamic Group because of his support of secularism and opposition to what he considered fanaticism. He was attacked on May 26, 1993, as he was leaving his home in Bainem, Algeria. He died on June 2, after lying in a coma for a week. One of his attackers professed that he was murdered because he "wielded a fearsome pen that could have an effect on Islamic sectors." He was born in Oulkhou, in the relatively secular Kabylie region. After his death the BBC made a documentary about him entitled 'Shooting the Writer', introduced by Salman Rushdie.



Work [edit]





TAHAR  DJAOUT ATTAQUE UN 26 MAI DECEDE UN 2 JUIN .HONORONS SA MEMOIRE Adjaout


[URL=https://redcdn.net/ihimizer/i/djaout.jpg/]TAHAR  DJAOUT ATTAQUE UN 26 MAI DECEDE UN 2 JUIN .HONORONS SA MEMOIRE Djaout[/UR













TADARTIW
Oulkhou, ou «l’étreinte du sablier»
13 Janvier 2010
Ma plume me mènera, ce jour, vers la Kabylie maritime où de splendides lieux de vie contemplent de leur hauteur une mer, tantôt coléreuse, tantôt lascive, qui vient épouser les formes de la grève. Là Dellys. Plus Loin Tigzirt. Puis Azeffoun montre ses atours comme un mannequin sur l’estrade d’un défilé de mode.

Plus loin qu’Azeffoun, en allant vers la sublime plage du «Petit paradis», un petit village —niché sur un promontoire— contemple stoïquement la mer Méditerranée, comme s’il n’avait aucun désir de voyage. Par contre, un enfant de ce village a fait de cette vue féérique un tremplin au rêve, au verbe, à la poésie et au roman.
Tahar Djaout, c’est de lui qu’il s’agit, repose dans son village depuis que les ennemis de la pensée et de l’intelligence nous l’ont «enlevé» un certain mois de mai 1993. Oui, il est revenu, comme pour des noces immémoriales, reposer dans sa  terre natale, Oulkhou. Ce romancier n’a pratiquement jamais indiqué dans ses bio en quatrième de couverture le nom de son village, comme s’il voulait garder secret, rien que pour lui, dans l’intime des amitiés, dans le ressort de la famille, le nom même d’Oulkhou.
Oulkhou, pas loin du village héroïque d’Igoudjdal, joue à l’équilibre sur un promontoire, l’endroit le plus plat, pour reposer les fondations d’une vie de village. Il n’est pas simple de vivre sur cette place. Tant il est vrai que les «At lebhar» ont depuis toujours connu les déplacements, qui pour subvenir aux besoins de la famille, qui pour émigrer loin du pays, qui pour tenter de percer le secret du qcid chaâbi, qui pour tenter «L’invention du désert».
Oulkhou reconnaît les siens qui ne se perdent jamais. Jeunes, au fort de leur être, les «Oulkhouiens» (mes excuses d’avoir inventé ce terme) investissent d’autres territoires et reviennent toujours vers la terre natale pour s’y reposer de leur errance, y vivre les interminables jours de vieillesse, mourir d’une belle mort et pouvoir, enfin, reposer sa tête pour l’éternité.
Avant le 4 juin 1993, je n’ai jamais mis auparavant les pieds dans ce village. Mais ce jour, j’ai avec des milliers de personnes rendu un dernier hommage à ce poète, qui m’a tant appris, avec lequel j’ai pu rêver à la démesure poétique, assassiné alors qu’il avait tant à nous donner, à donner à l’universalité. Depuis, je repars assez souvent, la tête bourrée de phrases de ce fils prodigue d’Oulkhou, cet écrivain au talent racé, l’auteur de «L’exproprié», rendre visite au village, souvent d’une manière incognito, et faire en sorte de s’asseoir à côté de la tombe de Tahar Djaout.
Je relis «Les chercheurs d’os» et je me rends compte que l’histoire tourne le dos à ses enfants, comme une vieille catin. I. I.

Par : Idir Ilyès

CREDIT TEXTE :MIDI LIBRE DU 28 MAI 2013

ACTIVER LE LIEN :http://www.lemidi-dz.com/index.php?operation=voir_article&id_article=midi_kabyle%40art1%402010-01-13

http://www.lemidi-dz.com/index.php?operation=voir_article&id_article=midi_kabyle%40art1%402010-01-13





















Dernière édition par ayamun le Mar 28 Mai - 18:56, édité 5 fois (Raison : insertion photos)
ayamun
ayamun

Nombre de messages : 308
Age : 49
Localisation : france-sud et partout où il se sent bien
Date d'inscription : 17/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum