une histoire d'un cuisinier français dans le chateau de la comtesse d'Aokas!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

une histoire d'un cuisinier français dans le chateau de la comtesse d'Aokas!

Message  laic-aokas le Mar 26 Juin - 19:08

une histoire d'un cuisinier français dans le chateau de la comtesse d'Aokas!

Le Chateau de la Comtesse, une merveille construite a
l'epoque coloniale, son histoire est flou et son
avenir aussi, la degradation de ce trésor historique
est quasi quotidien, cette degradation est due manque
de restoration et d'entretien.

ci dessous est une lettre d'un cuisinier français
trouvé au chateau de la comtesse, apparement il a
oublié de l'envoyer .

"Je suis arrivé en Algérie en mars 1960, à la ferme
Oudali à Bougie.

J'y suis resté 3 mois puis en juillet de la même année
j'ai été nommé, au chà¢teau Poizat. J'ai été cuisinier
pour la troupe pendant un an, la cuisine ! Â
"simplement une roulante" était installée au chiffre
5. Â L'effectif était environs de 100 militaires .
(!!)

100 soldats, répartis en 4 sections, deux d'élèves
caporaux , deux d'élèves sergents. et 12 qui étaient
en permanence au chà¢teau pour la garde et le travail
quotidien. Oui en effets c'était le PEG (peloton
d'élèves gradés) qui était installé au chà¢teau. Les
élèves y restaient pour un peloton de deux mois.

Il arrivait que les sections partent en opérations
pendant plusieurs jours, ne restait au poste que la
douzaine de permanent dont je faisais partis.

Et après cette première année, je suis allé au chateau
pour occuper le poste de cuisinier du mess, une
dizaine d'officiers et sous officiers. Sur la photo
que j'ai déjà envoyé,

Au chiffre 4 était installé un poste de garde (en haut
à gauche en montant l'allée d'accès)

Au chiffre 3 était installé le foyer, ou la bière
coulait à flot !
Au chiffre 2 Â l'infirmerie était en haut
Au chiffre 6 les chambrés y étaient installés
Et au 7 Â un point d'eau pour le lavage des vêtements
.
Pour le ravitaillement, étant caporal d'ordinaire,
j'allais avec une escorte (tous les déplacements ce
faisait avec escorte) à Aokas il y avait un corps de
batiment, à la sortie du village sur la gauche(!!) qui
s'appelait la CCAS, pour y faire ma commande de
nourriture pour la semaine et une remorque m'était
laissé tous les matins en bas sur la route, par un
convoi qui partait sur Bougie, il n'y avait à l'époque
aucune circulation sur la route, de 18h à 8h le
lendemain..."

avatar
laic-aokas

Nombre de messages : 13541
Date d'inscription : 03/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: une histoire d'un cuisinier français dans le chateau de la comtesse d'Aokas!

Message  moi le Mer 2 Oct - 20:08

Taremant 
avatar
moi

Nombre de messages : 8090
Date d'inscription : 30/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: une histoire d'un cuisinier français dans le chateau de la comtesse d'Aokas!

Message  laic-aokas le Dim 16 Avr - 20:26

Taremant
avatar
laic-aokas

Nombre de messages : 13541
Date d'inscription : 03/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: une histoire d'un cuisinier français dans le chateau de la comtesse d'Aokas!

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum